fbpx

Olivier Terriot (CGT RATP BUS): « Avec ce décret, on va bien nous défoncer et on n’aurait plus qu’à sourire ! C’est non ! »

Olivier Terriot (CGT RATP BUS) a répondu aux questions de Putsch lors de la Grève devant le dépôt RATP Bus Belliard Paris ce Jeudi 17 décembre 202. Plusieurs syndicats dénoncent notamment la mise en concurrence par l’intermédiaire du décret CST.  La CGT RAPT explique sur son site internet  que « critiquée depuis des décennies sur ses […]

propos recueillis par

Olivier Terriot (CGT RATP BUS) a répondu aux questions de Putsch lors de la Grève devant le dépôt RATP Bus Belliard Paris ce Jeudi 17 décembre 202.

Plusieurs syndicats dénoncent notamment la mise en concurrence par l’intermédiaire du décret CST.  La CGT RAPT explique sur son site internet  que « critiquée depuis des décennies sur ses coûts et son personnel « privilégié », l’EPIC RATP est la proie des groupes privés. Ainsi les attaques menées ont permis des lois et des décrets pour justifier le dépeçage de notre entreprise publique de service public et ainsi affûter les incisives libérales dans la lignée des privatisations des autoroutes. »

Olivier Terriot dénonce les conditions de travail qui pourraient se dégrader à l’avenir pour les agents RATP  et une marché forcée vers une privatisation « en cours depuis plusieurs années ».

 

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à