fbpx

Le Jackpot du PDG de Pfizer de 5,6 millions de dollars le jour de l’annonce de « l’efficacité de son vaccin »

par

Lundi 9 novembre 2020, pendant quelques heures, le monde entier a cru se libérer de la pandémie du Covid-19. Ce soulagement temporaire faisait suite à la nouvelle annoncée par Pfizer, géant pharmaceutique américain et de son partenaire allemand, BioNTech. Une fois l’annonce faite suscitant l’émoi, une partie du monde scientifique a tenté de contenir l’enthousiasdme. Mais le PDG de Pfizer avait déjà réalisé une importante plus-value.

« La nouvelle d’un vaccin, efficace à 90%, contre le Covid-19 » a généré une envolée du cours de l’action Pfizer de 7% et de celle de BioNTech de près de 14%. Les bourses mondiales ont également profité de cet annonce.

Selon le site d’information financière Citywire, après avoir appris la découverte scientifique faite par Pfizer-BioNTech, une trentaine de marchés ont enregistré des hausses « parfois énormes ».

Mais le rebond du cours de l’action Pfizer a profité aussi à Albert Bouria, le PDG du laboratoire américain. Comme le rappelle le site de Boursorama « selon un document déposé auprès des autorités boursières américaines de la SEC, Albert Bouria a en effet vendu lundi 9 novembre 132.508 titres au prix de 41,94 dollars à Wall Street, équivalant à près de 5,6 millions de dollars. La vice-présidente des laboratoires, Sally Susman, a aussi cédé le même jour pour 1,8 million de dollars, vendant 43.662 titres« .

La chaine d’information américaine CNN a contacté le groupe pharmaceutique. Un porte-parole a expliqué que « ces ventes rentraient dans plan de désinvestissement périodique mis en place par M. Bouria lorsque le titre atteint un certain prix. »

Sûrement une coïncidence de calendrier…

 


Photo by Ishant Mishra on Unsplash

 

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à