fbpx

Luc Geismar (MoDem) : « La grande distribution n’est pas toujours vertueuse alors que les petits commerçants ont prouvé qu’ils l’étaient »

Le député Luc Geismar a intégré l’Assemblée nationale en août 2020, mais cela n’a pas empêché ce député de la cinquième circonscription de la Loire-Atlantique, d’attirer l’attention sur les petits commerçants mis à l’épreuve par un second confinement imposé par la pandémie de la Covid-19.

propos recueillis par

Samedi 31 octobre 2020, comme de nombreux français, le député Luc Geismar s’est rendu dans une grande surface où il a constaté qu’une animation, sur le thème d’Halloween, y avait été organisée. C’était le deuxième jour du deuxième confinement imposé à la France pour endiguer l’épidémie de la Covid-19.

Luc Geismar a estimé que « la grande distribution n’est pas toujours vertueuse alors que les petits commerçants ont prouvé qu’ils étaient vertueux » d’où le constat qu’il faut « au moins un peu d’équité de traitement ».

Selon Luc Geismar, pour permettre aux commerces de proximité de passer cette deuxième épreuve liée au coronavirus, il ne faut exclure aucune piste, à partir du « click and collect », c’est à dire l’achat par téléphone ou internet en incitant le retrait en magasin.

Au sujet des arrêtés pris par de nombreux maires, dans le but de permettre la réouverture de commerces locaux, le député du MoDem estime qu’ils « partaient peut-être d’une bonne volonté », mais il y a deux problèmes : « il sont illégaux » et représentent une forme de « provocation ». Pour Luc Geismar, il faudrait, au contraire, essayer de faire des propositions et partager de bonnes idées.

Retrouvez l’interview dans la vidéo ci-dessous:

 

 

 


(crédit image à la une : le député Luc Geismar – © L. Geismar)

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à