fbpx

LREM battue aux législatives partielles, Pierre Person quitte la direction du parti

par

Le numéro deux du parti présidentiel a déclaré dans une interview que sa formation politique « ne produit plus d’idées nouvelles ». Il fait le choix de quitter ses fonctions tout en continuant à siéger dans le groupe parlementaire à l’Assemblée Nationale.

Pierre Person, a quitté la direction de La République En Marche. Il a annoncé son choix dans une interview parue dans Le Monde du 21 septembre 2020. L’information est tombée au lendemain du premier tour des élections législatives partielles, qui se sont déroulées dans six circonscriptions aux quatre coins de l’hexaogne. Partout, les candidats LREM ont été battus. Après les municipales, c’est la deuxième fois que le parti présidentiel subit un revers dans les urnes en 2020.

Le désormais numéro deux du parti fondé par Emmanuel Macron a rappelé sa loyauté lors du choix du leader du parti. Un choix qui avait porté à l’élection de Stanislas Guérini à la tête de LREM.

Le député parisien a estimé que La République En Marche s’est repliée sue elle même. « Au parti, rien n’a changé. Est-il en mesure d’affronter cette nouvelle étape du quinquennat ? Pas en l’état actuel», a déclaré Pierre Person (interviewé par Putsch le 5 avril 2019).

L’ex-numéro deux de LREM est également revenu sur le revers des élections municipales. « Le résultat des municipales, l’absence du mouvement dans le débat public et le désenchantement de nos militants sont autant de signes de la nécessité d’un sursaut interne plus fort ».

Pierre Person a assuré qu’il continuerait à soutenir Emmanuel Macron et que son état d’esprit « est à tout sauf au renoncement (…) Je n’ai jamais su avec autant de clarté pourquoi j’étais-là ».

Après avoir appris la démission de Pierre Person, un autre cadre du parti a annoncé vouloir quitter ses fonctions. Il s’agit d’Aurore Bergé (interviewée par Putsch le 17 avril 2020), qui a démissionné du poste de porte-parole de LREM.

 


(photo à la une : Pierre Person  – © M. Ghisalberti/Putsch)

 

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à