fbpx

A l’occasion du procès, « Charlie Hebdo » publie à nouveau les caricatures à l’origine de l’attentat de 2015

par

Ce mercredi 2 septembre s’ouvre le procès sur la tuerie de Charlie Hebdo et de l’Hyperchacher. A cette occasion, les membres de la rédaction du journal satyrique ont choisi de publier à la une les images qui avaient provoqué l’attentat terroriste.

Cinq ans après l’attentat à la rédaction de Charlie Hebdo, le journal a choisi de republier les caricatures du prophète Mahomet. Le choix a été validé par l’ensemble de la rédaction. Dans l’édito, le directeur de publication, Riss a expliqué pourquoi le choix éditorial de publier à nouveau ces caricatures à la une du journal.

« On nous a souvent demandés depuis janvier 2015 de produire d’autres caricatures de Mahomet – a écrit Riss – Nous nous y sommes toujours refusés, non pas que cela soit interdit, la loi nous y autorise, mais parce qu’il fallait une bonne raison de le faire, une raison qui ait un sens et qui apporte quelque chose au débat. Reproduire cette semaine de l’ouverture du procès des attentats de janvier 2015 ces caricatures a alors semblé indispensable. »

Le directeur de Charlie a également réaffirmé avec force : « Nous ne nous coucherons jamais. Nous ne renoncerons jamais ».

Il y a quelques mois, dans un autre édito, Riss avait condamné les « nouvelles censures » qui avaient fait leur apparition en France, moins de 5 ans après les attentats de 2015.

 


(à la une la première page de Charlie Hebdo du 2 septembre 2020. Copyright Charlie Hebdo)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à