fbpx

Georges Lozouet porte-parole de la police de Neuchâtel : « Nous condamnons les actions de « justiciers masqués » contre la délinquance »

Il y a quelques jours sur les murs de Neuchâtel, capitale du canton suisse homonyme, ont fait leur apparition des affiches avec des messages écrits par des citoyens anonymes qui se disaient « prêts à agir contre les délinquants ». Putsch a interviewé le porte-parole de la police neuchâteloise, mobilisée pour endiguer la poussée de la délinquance mais aussi pour éviter que des citoyens ne se fassent justice eux-mêmes.

propos recueillis par

La police de Neuchâtel en Suisse, ville située sur le lac du même nom a du faire face depuis le début de l’été à une montée de la délinquance. Près de 189 personnes ont été interpellées uniquement sur le mois de juillet. La police a du employer les grands moyens et a donc mis en place le plan Litto 2020 ( litto pour littoral). Il semblerait que les premiers signalements de cette délinquance remonte au début du printemps. Certains des délinquants interpellés seraient mineurs en provenance d’Algérie. D’ailleurs les autorités locales auraient réclamé à Berne de s’entretenir avec l’Algérie pour accélérer le retour de ses ressortissants. Plus inquiétants encore, quelques habitants de Neuchâtel auraient exprimé le souhait de se faire justice eux-mêmes, menaces que les autorités ont prises très au sérieux.

Dans l’interview accordée à Putsch (vidéo ci-dessous), le porte-parole de la police neuchâteloise, Georges-André Lozouet a expliqué que la réaction de « justiciers masqués » a été visible après les actions des forces de l’ordre pour endiguer cette vague de délinquance. En effet, les forces de l’ordre du canton ont mis en place l’opération « Litto 2020 » visant à « contrer la vague de la petite criminalité ».

Selon le porte-parole de la police neuchâteloise, ce mouvement spontané de certains citoyens est dû, d’une part, à la fin du semi-confinement (qui a été plus léger en Suisse qu’ailleurs, ndlr), mais aussi à l’absence d’activité récréatives telles que le championnat de foot. En effet, selon M. Lozouet, les « justiciers masqués » sont issus du milieu des hooligans. Les délinquants seraient majoritairement issus de l’immigration clandestine notamment des mineurs isolés.

Retrouvez l’interview intégrale dans la vidéo ci-dessous.

 


(photo à la une : Georges-André Lozouet – DR Police Neuchâteloise)

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à