fbpx

(Vidéo) Nîmes : Agressée en pleine rue par trois individus, une jeune fille témoigne en vidéo

par

Chaque jour en France, amène son lot de violences, d’agressions gratuites, d’ « incivilités », de vols et de lynchages. Cette fois-ci, c’est à Nîmes qui se distingue par son lot quotidien de violences.

Une jeune fille qui sortait son chien a été violemment agressée par trois individus en plein centre ville dans la cité gardoise. La victime a été sévèrement blessée comme le montre son visage tuméfié qu’on peut voir sur la vidéo. Elle a donc décidé de témoigner face caméra sur son compte Instagram. Et c’est effrayant.

Ses publications sur Instagram relatives à son agression et à son témoignage ont déjà été vus des milliers de fois. Elles ont recueillis de très nombreux messages de soutien.

« Je fais cette vidéo pour expliquer mon agression. Je me suis fait agresser à Nîmes mercredi matin par 3 individus. Je fais cette vidéo pas pour me faire plaindre mais pour montrer aux femmes et aux hommes qu’il faut en parler qu’il faut se battre contre ça, qu’il ne faut pas avoir honte. Ce n’est pas à nous d’avoir honte c’est à nos agresseurs , à nos violeurs, à nos assassins que c’est à eux d’avoir honte. Il faut en parler. Il faut porter plainte. Il faut en parler on le voit partout autour de nous mais quand ça nous arrive ça nous change notre vie à tout jamais. C’est quelque chose d’anormal en 2020 ça ne devrait pas exister en plus que ce n’était de la violence purement gratuite. Je promenais mon chien, j’ai croisé ces trois individus. L’un d’eux me dit « t’es bonne ». Je ne réponds pas, je continue mon chemin puis il (m’)insulte de sale pute. Là, j’ai répondu et puis c’est parti de là. J’ai fini ma phrase, j’ai senti un bras m’attraper puis un coup de poing, deux trois puis je tombe une première fois, je me relève, on me rejette au sol. Un homme pose son pied sur mon thorax puis enchaîne les coups de poing au visage pour finir par une série de coups de pied jusqu’à que je tombe inconsciente. Je me réveille quelques minutes plus tard toujours sur ce trottoir mais plus personne à coté de moi juste mon chien qui attendait sagement. Je suis partie à l’hôpital pour une série d’examens cerveaux, corps puis après de longues et longues heures à l’hôpital direction le commissariat où les gendarmes ont été très gentils. Il faut en parler. Je crois en Dieu et je remercie dieu d’être toujours en vie aujourd’hui d’aujourd’hui. »

A cette occasion, une pétition a été lancée « Violences à Nîmes : nous demandons une ville plus sure pour chacun de ses citoyens » qui sera adressée aux élus de la ville. Retrouvez cette pétition sur ce lien : change.org

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Je fait cette vidéo pour expliquer mon agression je me suis fait agresser à Nîmes mecredi matin par 3 individu je fait cette vidéo pas pour me faire plaindre mais pour montrer au femme et au homme qu’il faut en parler qu’il faut se battre contre ça qu’il ne faut pas avoir honte se n’est pas à nous d’avoir honte c’est à nos agresseur à nos violeurs à nos assassins que c’est à eux d’avoir honte il faut en parler il faut porter plainte il faut en parler on le voit partout autour de nous mais quand ça nous arrive ça nous change notre vie à tout jamais c’est quelques chose d’anormal en 2020 ça ne devrait pas exister en plus que se n’était de la violence purement gratuite je promener mon chien j’ai croiser c’est trois individus l’un d’eux me dit t’es bonne je ne répond pas je continue mon chemin puis une insulte sale pute là j’ai répondu et puis c’est partit de là j’ai fini ma phrase j’ai senti une bras m’attraper puis une coup de point deux trois puis je tombe une première moi je me relève on me rejeté au sol un homme pose son pied sur mon thorax puis enchaîne les coup de poing au visage pour finir par une série de coup de pied jusqu’à que je tombe inconsciente je me réveille quelque minutes plutard toujours sur se trottoir mais plus personnes à coter de moi juste mon chien qui attendais sagement je suis partit à l’hôpital une série d’examen cerveaux corps puis après de longues et longues heure à l’hôpital direction le commissariat les gendarmes on était très gentil . Il faut en parler . Je croit en Dieu et je remercie dieu d’être toujours en vie aujourd’hui d’aujourd’hui 🙏🏼

Une publication partagée par myaonfleek🌹 (@iam_myaab) le

 

( Capture d’écran du compte instagram de Myaab)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à