fbpx

Liban : le gouvernement démissionne après plusieurs jours de manifestations

par

Après l’explosion, les Libanais s’organisent pour reconstruire leur capitale et protestent contre la corruption qui gangrène l’Etat.

Le président du Liban, Michel Aoun, a évoqué dans un entretien qu’ il est possible que l’explosion qui a dévasté Beyrouth « ait été causée par la négligence ou par une action extérieure, avec un missile ou une bombe ».

Le chef de l’Etat libanais a demandé à la France de pouvoir accéder aux images satellite, afin d’avoir une vision plus claire de ce qui a provoqué la catastrophe ayant fait plus de 150 morts à ce jour.

Pour première fois donc, un responsable politique libanais émet une hypothèse sur une éventuelle responsabilité extérieure au pays. Jusqu’à présent, les responsables libanais ont estimé que l’explosion avait été provoquée par un incendie d’un dépôt de nitrate d’ammonium.

L’explosion au port de Beyrouth a fait descendre dans la rue des milliers de libanais qui ont protesté contre la corruption dans leur pays. Ce mouvement ne date pas d’hier. En effet depuis des mois plusieurs milliers de Libanais manifestent contre ce mal qui gangrène le Liban. Après la déflagration, une pétition a été lancée sur internet pour demander à la France d’assurer un protectorat de 10 ans sur le Liban.

Après des nouvelles manifestations qui se sont déroulées dans la journée de samedi, le premier ministre Hassane Diab a annoncé qu’il envisageait de convoquer des élections anticipées. Puis, le 10 août, il a annoncé la démission du gouvernement.

De son côté, Jean-Yves le Drian, le ministre français des Affaires étrangères a déclaré par l’intermédiaire d’un communiqué de presse officiel que « la priorité doit aller à la formation rapide d’un gouvernement qui fasse ses preuves auprès de la population et qui ait pour mission de répondre aux principaux défis du pays, en particulier la reconstruction de Beyrouth et les réformes sans lesquelles le pays va vers un effondrement économique, social et politique ».

 


(image à la une : Photo by Hasan Almasi on Unsplash)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à