fbpx

Ennio Morricone, le père des B.O. du Cinéma s’en est allé

par

Ennio Morricone avait 91 ans. Il avait composé plus de 500 partitions de musique de films, en particulier des « westerns ». Avec sa musique, il a fait rêver des générations entières de cinéphiles.

Ennio Morricone s’est éteint ce lundi à Rome à l’âge de 91 ans. Comme rapporté par plusieurs médias italiens, Me Giorgio Assumma, avocat et ami de la famille, a annoncé la nouvelle par un communiqué dans lequel il a expliqué que le compositeur « s’est éteint à l’aube du 6 juillet avec le réconfort de la foi ». Selon l’avocat, Ennio Morricone est resté lucide «  jusqu’au dernier moment ». Le maestro était hospitalisé dans une clinique de la capitale italienne, après une chute ayant entraîné une fracture du fémur.

L’avocat à lu également l’annonce mortuaire qu’Ennio Morricone avait écrit, lui-même.

« Moi, Ennio Morricone je suis mort » avait écrit le compositeur il y a quelques semaines. « Je l’annonce ainsi à tous les amis qui m’ont été proches, mais aussi à ceux un peu plus éloignés, que je salue avec une grande affection ». Dans son dernier message, Ennio Morricone a aussi salué ses enfants et sa femme. À ses fils, le père de ces célèbres bandes originales a écrit : « j’espère qu’ils comprennent combien je les ai aimés« . A sa femme Maria, il a laissé ces mots : « À elle je renouvelle l’amour extraordinaire qui nous a tenus ensemble« .

Parmi les airs les plus célèbres composées par Ennio Morricone, on rappellera forcément les B.O. de Pour une poignée de dollars (1964), Le Bon, la Brute et le Truand (1966) et Il était une fois dans l’Ouest (1968). Mais aussi celle  de Quentin Tarantino, Les Huit Salopards (2015), qui lui vaut son premier »vrai » Oscar à l’âge de 87 ans.

Plusieurs personnalités ont réagi en apprenant la nouvelle du décès d’Ennio Morricone. Parmi elles, le président du Conseil des ministres italien, Giuseppe Conte, l’ex directeur du Festival de Cannes, Gilles Jacob et l’acteur Antonio Banderas.


 



(photo à la une : Ennio Morricone au Festival de Cannes en 2012 – Par Georges Biard, CC BY-SA 3.0, Lien)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à