fbpx

« Qui a tué le maire de Paris? », un thriller d’actualité paru deux jours avant l’Affaire Griveaux

par
Partagez l'article !

Paru le 11 février chez Pierre Guillaume de Roux Editions, le nouveau roman de Philippe Colin-Olivier, a les allures d’une prémonition quelques heures avant l’éclatement de l’affaire Griveaux.

Partagez l'article !

Évidemment, Pierre Colin-Olivier ne pouvait pas savoir, en écrivant son dernier ouvrage, que deux jours après la parution de « Qui a tué le maire de Paris? », que Benjamin Griveaux allait annoncer son retrait de la course à la Mairie de Paris suite à la diffusion de vidéos.

« Le maire de Paris, bâti comme un dieu, est un menteur providentiel dont le programme électoral irradie une admirable fraternité républicaine » tel que le décrit Pierre-Colin Olivier dans ce roman. Ce maire imaginaire est décrit aussi comme un fan de « patinette, trottinette et bicycle », autant qu’il nourrit ‘ « une haine de l’automobile et la passion des poumons clairs ».

Bien que le maire veuille « imposer bonheur et santé à tous », parmi ses concitoyens, cinq personnes qui, sans se connaitre « se mettent à caresser le projet de l’assassiner. »… Et voilà que le maire disparaît.

Le monde politique passe de l’émoi à la panique. Les médias s’enflamment. Des milliers de Parisiens fondent en larmes. Le maire aurait-il été enlevé contre rançon ? Abattu par un commerçant en faillite ? Un chauffeur-livreur excédé ? Un Islamiste ? Un illuminé ? Une fellation de trop l’aurait-elle emporté ? Le grand homme venait, justement, d’honorer une admiratrice de sa libido de champion lorsqu’on l’a perdu de vue.

Les services de police bien sûr, enquêtent ardemment. L’un des cinq personnages aurait-il mis son projet à exécution ? La réponse est dans le livre.

 


« Qui a tué le maire de Paris? » de Pierre-Colin Olivier
Pierre Guillaume de Roux éditions
200 Pages – 18 euros


A lire également :

* (Vidéo) Municipales Paris 2020 – Serge Federbusch: « La perte de civilité dans Paris est très inquiétante »
* (Vidéo) Gaspard Gantzer : « Anne Hidalgo n’est pas une bonne gestionnaire »

 


(crédit image à la une : couverture de « Qui a tue le maire de Paris » – © Pierre Guillaume de Roux Éditions)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à