fbpx

Claude Chollet : « Nous sommes une boîte à outils qui donne l’envers du décor notamment sur les influences financières des groupes de médias »

Claude Chollet est le Président de l’Observatoire des journalistes et de l’information médiatique fondé sur la base « d’un agacement et d’un constat (…) notamment sur le parti pris médiatique de la campagne présidentielle de 2012 ». L’OJIM réalise des portraits de journalistes célèbres et informe également sur « les influences financières des groupes de médias ».

Récemment le président de l’OJIM, Claude Chollet a été mis en examen après une plainte de Ramzi Khiroun, personnage important dans le groupe Lagardère pour « injures publiques ». Entretien.

Claude Chollet, pouvez-vous nous présenter en quelques mots l’Observatoire du journalisme (OJIM)
 ainsi que sa genèse?
La genèse est partie d’un agacement et d’un constat. J’avais été choqué par le parti pris médiatique de la campagne présidentielle de 2012 et surpris que si peu d’experts s’en fassent l’écho. Comme l’information n’est pas une matière brute mais un produit transformé par les journalistes, avec quelques amis j’ai créée à la rentrée 2012 l’Ojim qui a dans un premier temps a réalisé des portraits de journalistes puis s’est élargi en 2017, se transformant en Observatoire du journalisme Ojim, www.ojim.fr .

Quel est le rôle de l’OJIM dans le paysage médiatique?
« Soyez informé sur ceux qui vous informent ». Nous sommes une boîte à outils qui donne l’envers du décor : les influences financières des groupes de médias à travers une trentaine d’infographies, les …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre spéciale]

3,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous devez vous abonner pour lire cet article.

M'abonner à