fbpx

Mamadou Lamine Mané : « Notre émission propose un décryptage total du football, sans aucun tabou, sans aucune censure »

Mamadou Lamine Mané est un homme de sourires et d’une bonne humeur communicative. Chef d’entreprise, consultant, communicant, et ancien joueur de foot qui aurait pu embrasser une carrière professionnelle, Mamadou Lamine Mané est un passionné de football.
Rédacteur en chef de l’émission Time Sport sur Beur FM, il participe au lancement de l’émission NetWork Foot diffusée sur la chaîne CabWeb Tv fondé par le très influent Maitre Brusa, avocat de nombreuses stars du football. Mamadou Lamine Mané nous en dit plus sur cette émission qui se veut différente, sans tabou, ni censure mais expertise.

propos recueillis par

Récemment l’émission NetWork Foot a été lancée sur cabweb tv. Quelle est sa genèse ?
C’est déjà une rencontre, plutôt des rencontres humaines entre un noyau de passionnés de sport et de football en particulier.
Cette aventure a commencé par la radio et aujourd’hui c’est une évolution vers le format vidéo qui permet plus de souplesse et de variété dans notre expression comme média.

 

En quoi se différencie-t-elle des émissions déjà existantes sur le football ?
Il me semble que l’on vient d’horizons différents de ceux auxquels sont issus la majorité des journalistes et consultants que l’on a l’habitude de voir et d’entendre dans les médias. `
Notre force provient aussi, il ne faut pas avoir peur de le reconnaitre, de la grande et forte « diversité visible» et de genre dans la représentation de nos intervenants(es) et consultants(es).
On ne vient pas, pour notre grande majorité des « grands corps » de la formation journalistique.
Cela ne nous donne pas plus de légitimité mais pour autant pas moins que nos homologues et confrères des médias mainstream.

 

« Notre force provient aussi, il ne faut pas avoir peur de le reconnaitre, de la grande et forte « diversité visible» et de genre dans la représentation de nos intervenants(es) »

 

 

Est-il question de liberté de parole ou de décryptage? Ou les deux ?
Bien sûr que cette liberté de parole existe. Elle est même présente depuis le début de cette histoire commune. NetWork Foot n’est que la suite de tout ce que l’on a initié dans un format radio.
La parole y est totalement libre depuis le début et l’on y peut aborder n’importe quel sujet ou problématique concernant l’écosystème du sport et du football en particulier.
Un décryptage total, sans aucun tabou, sans aucune censure. On traite de tous les sujets.

 

« La parole y est totalement libre depuis le début et l’on y peut aborder n’importe quel sujet ou problématique concernant l’écosystème du sport et du football en particulier »

 

Justement, quel sont les sujets abordés? L’actualité est-elle le fil rouge des programmations ?
Le traitement des sujets abordés se fait d’une part sur le format InsideFoot qui suit l’actualité quotidienne, celle qui est déclinée dans la presse écrite et radio. On y extrait et analyse le flux quotidien de l’actualité du foot.
Dans un second temps, il s’agit du format BreakingFoot où l’on traite de sujets beaucoup généraux, moins en prise avec l’actualité immédiate, exemple la place de l’arbitrage, la question du racisme… des thèmes beaucoup plus généraux, beaucoup plus intemporels sur le traitement du foot, le traitement du sport en général.

 

« Le traitement des sujets abordés se fait d’une part sur le format InsideFoot qui suit l’actualité quotidienne, celle qui est déclinée dans la presse écrite et radio »

 

 

Pourrait-on envisager des émissions de fond sur les grands sujets qui touchent le football ?
Bien sûr que l’on pourrait envisager des émissions de fond, des thématiques plus larges qui s’étendraient au-delà de l’écosystème stricto-sensu du football. D’ailleurs c’est, pour ma part, dans l’évolution logique de NetWork Foot.
il faut qu’on devienne quelque chose de beaucoup plus transversale que le traitement exclusif de l’actu.
Le football est une matière, assez dense, pour permettre de s’exercer à l’art de la comparaison et de la mise en perspective.
S’il est utilisé de manière intelligente, en évitant tous les travers auxquels on est fréquemment habitué à être exposé, avec tout le lot de tarte à la crème, ces visions convenues et cette caravane de l’inintéressant, le foot peut être un socle, il peut-être un bel outil pour appréhender et surtout pas résoudre, un grand nombre de faits de société.

 

Quel est votre rapport personnel et intime au football ?
Comme tout passionné qui se respecte, le football a été, est et restera un élément moteur de mon existence, indissociable de ma personnalité et de mon intimité.
Il m’accompagne depuis que je me tiens sur mes deux jambes, j’y ai joué sur les terrains vagues possibles et imaginables, je l’ai pratiqué en club, j’ai été footballeur en étant parallèlement sur les bancs l’Université, j’ai été Président de club-joueur, bénévole (Vice-président du District de Football de Seine-Saint-Denis) dans les instances départementales, salarié d’une Ligue Régionale (Ligue de Paris IDF de football) et une partie de mes activités actuelles de conseil est dirigée vers les clubs et in fine vers les joueurs.
Entre le foot et moi, c’est un mariage de raison et surtout de passion.

 

 

Le site officiel de la chaîne : http://www.networkfoot.fr/

 

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à