fbpx

Uee, coordination d’enseignants : « La crise du bac a mis au grand jour des pratiques autoritaires d’un autre âge et des fonctionnaires contraints d’appliquer des ordres illégaux »

Fin août, l’Université d’été des enseignants et de l’éducation a réuni à Vincennes à la Cartoucherie plusieurs centaines de participants. La thématique « Enseigner, Dialoguer et lutter » constituait le fil rouge de cette Université quelques jours avant la rentrée pour répondre à « une nécessité de dialogue, de concertation et de réflexion, et un manque de cadre pour les mener ».

Il a été question bien entendu des réformes engagées par le Ministère de l’Education et Jean-Michel Blanquer contre lesquelles ce collectif d’enseignants est vent debout. Les grands enjeux de la mobilisation ont été abordés dans cet entretien avec des membres de l’Université d’été des enseignants.

Quel bilan tirez-vous de cette Université d’été des enseignants et de l’éducation qui s’est tenue du 26 au 28 août dernier?
Le bilan que nous tirons est très positif. Tout d’abord, en terme de fréquentation : il y a eu environ 650 inscrits alors que nous en attendions 300. Durant ces trois journées, les enseignants, personnels de l’éducation, lycéens, parents d’élèves et membres de collectifs et d’associations ont pu se retrouver, en prenant souvent sur leur temps personnel. Ce succès montre que l’UEE a répondu à l’urgente nécessité de dialogues, de réflexions, que l’institution n’encourage pas. Les enseignants notamment veulent redonner du sens à leur métier, sens qui a été attaqué par les réformes de ces 20 dernières années. Le choix de la Cartoucherie de Vincennes a permis le déploiement d’une parole libre, d’une réflexion sereine entre tous les acteurs de l’éducation.

 

« Le choix de la Cartoucherie de Vincennes a permis le déploiement d’une parole libre, d’une réflexion sereine entre tous les acteurs de l’éducation »

Pourquoi avoir choisi ces trois thèmes : Dialoguer, lutter et Enseigner ?
Ces trois thèmes se sont rapidement imposés pour structurer les 27 ateliers.  L’UEE a été un moment de réaffirmation de l’importance de l’acte d’enseigner : beaucoup de choses se jouent dans la classe entre l’enseignant et l’élève. La formation des …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre spéciale]

3,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous devez vous abonner pour lire cet article.

M'abonner à