fbpx

Nathan Law : « A Hongkong, nous sommes en première ligne dans la lutte pour la démocratie »

Exclusivité PUTSCH ! En 2014 il a été l’un des leaders du « Mouvement des Parapluies ». Depuis son engagement pour la démocratie à Hongkong n’a fait que grandir. Elu en 2016 sur la liste du parti Demosistō(*) dans le Conseil Législatif de la cité-état, il a été destitué par le gouvernement hongkongais et il a été incarcéré. En 2019, il est l’une des voix du mouvement de protestation contre la loi visant à faciliter l’extradition des prévenus vers la Chine pour y être jugés. Nathan Law a accordé à Putsch une interview dans laquelle il a parlé aussi des Gilets Jaunes français.

Pourquoi les citoyens de Hongkong protestent-ils ? 

Les Hongkongais s’opposent à l’extradition bill (la loi permettant d’extrader vers la Chine des suspects afin qu’ils y soient jugés par des tribunaux locaux, nldr).

Peut-on dire que Hongkong est un territoire démocratiquement administré ?

Hong Kong n’est pas un endroit administré démocratiquement. Aussi bien l’organe législatif que le chef de l’exécutif ne sont pas élus démocratiquement par le peuple.

 

« Les protestataires adopteront une attitude de désobéissance civile »

 

Vous avez été également l’un des leaders du …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre spéciale]

3,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous devez vous abonner pour lire cet article.

M'abonner à