fbpx

Edward Snowden : « Les plateformes internet et les gouvernements ont bâti le plus efficient système de contrôle social »

par

L’ancien informaticien de l’Agence pour la Sécurité Nationale américaine, est intervenu en vidéoconférence au festival de la science « Big Challenge » de Trondheim. Il a livré un jugement sans appel à l’encontre des plateformes internet et des gouvernements.

L’auteur des révélations explosives sur le contrôle massif, opéré par la NSA (Agence américaine de la Sécurité Nationale, ndlr), n’a pas utilisé la langue de bois comme à son habitude. En répondant à l’animatrice de la conférence qui lui demandait s’il est toujours bon de dire la vérité, Edward Snowden a été très clair. Selon lui, « la bonne question n’est pas s’il est juste ou pas juste dire toujours la vérité » mais « dans quel monde veut-on vivre ? » et aussi « quel est le coût des mensonges ? » 

En décrivant la vie qu’il mène en Russie depuis son départ des Etats-Unis, Edward Snowden a donné l’impression de ne pas regretter ces choix. « Si on a à cœur la vérité, la démocratie, le progrès, ou si on croit dans un monde meilleur… On doit être prêt à courir quelques risques ».

L’ex-informaticien américain, a parlé aussi des difficultés que rencontrent les journalistes d’enquête aux Etats-Unis. Selon lui, pendant la présidence de Barack Obama, les sources des journalistes étaient la cible des autorités. Après l’arrivée à la Maison Blanche de Donald Trump, « ce ne sont plus les sources des journalistes qui ont été visées, mais les éditeurs de médias ».

Selon Edward Snowden, les plateformes internet et les algorithmes qui récoltent les données personnelles sur internet ont un but très clair :  « Attirer l’attention et changer les comportements ». La récolte de données des individus est réalisée à l’insu des intéressé(e)s. C’est pour cette raison que, selon l’ex-informaticien de la NSA, les plateformes internet et les gouvernements ont bâti « le plus efficient système de contrôle social ».

 

 

 

Avant de conclure son intervention, Edward Snowden a établi un parallèle très intéressant entre les chercheurs sur l’énergie nucléaire et les gens qui travaillent sur internet pour les agences de sécurité gouvernementales ou les plateformes privées. Ces personnes, selon Edward Snowden ont étés « trompées » exactement comme « dans le siècle passé avec les physiciens nucléaires qui ont été trompés par la promesse d’une énergie propre ».

Il a rappelé que, par le passé, l’activité d’espionnage et de surveillance était très coûteuse pour un gouvernement. Pour contrôler ou suivre une seule personne, il fallait un important déploiement de ressources. « Maintenant – a expliqué Snowden – c’est exactement le contraire » car « une personne seule peut tracer sur internet, un nombre impressionnant d’individus, avec une précision inimaginable ».

Malgré la connexion aléatoire de la liaison vidéo,  Edward Snowden a pu expliquer à l’assistance que même s’il vit actuellement en Russie, il ne se prive pas de critiquer la politique de Moscou sur la liberté d’expression. Enfin, des tweets d’Edward Snowden avec des fortes prises de positions  contre le gouvernement russe, ont été montrés au public.

 

 

 

 


(crédit photos à la une et dans cet article : Université Nationale de la Technologie et de la Science de Trondheim – Licence CC BY-SA 2.0)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à