fbpx

François Asselineau : « L’UPR a diagnostiqué depuis 12 ans que l’UE est une dictature qui s’impose par l’ennui »

Spécial élections européennes – Depuis plus de dix ans son parti, l’Union Populaire Républicaine, prône le Frexit. Pour conclure les interviews spéciales dédiées aux élections du parlement européen, Putsch a rencontré le numéro un de la liste qui a, pour habitude, d’aller à contre-courant.

Les Gilets Jaunes ont rappelé (entre autres) les difficultés quotidiennes des citoyens résidant en province. Quel serait votre réponse à cette urgence si vous étiez élu ?

Les citoyens qui résident en régions sont confrontés à des difficultés croissantes dont beaucoup résultent des contraintes découlant des traités européens. Par exemple, la disparition dramatique des services publics en zone rurale résulte, d’une part des contraintes budgétaires de plus en plus lourdes imposées, au mépris du bon sens, par l’UE à la France, d’autre part de leur privatisation et de leur soumission à la loi du profit qui sont imposées par les rapports annuels des Grandes orientations des politiques économiques (GOPE) de la commission. Il s’y ajoute l’augmentation de la fiscalité du carburant, qui pénalise tant les ménages ruraux contraints de plus en plus de se déplacer en voiture du fait de la disparition progressive des services publics et commerces locaux. Cette augmentation est une nouvelle illustration de la politique inégalitaire inspirée par l’UE qui recommande constamment d’alléger la fiscalité d’une minorité ultra-riche en renforçant la pression fiscale sur les catégories moyennes et modestes. Les Français doivent ainsi savoir que la suppression de l’ISF par Macron n’est que l’application des exigences contenues dans les GOPE adressées au gouvernement français par la Commission européenne. L’ UPR affirme que les problème structurels à l’origine de cette désertification ne pourront pas trouver de …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre spéciale]

3,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous devez vous abonner pour lire cet article.

M'abonner à