fbpx

« Nourrir au front » : le quotidien des soldats de la Guerre 14-18 exposé à Limoges

par

Jusqu’au 21 mai 2019, le Musée de la Résistance de Limoges propose l’exposition « Nourrir au front » sur le quotidien alimentaire des poilus pendant la Première Guerre Mondiale. Organisée dans le cadre du centenaire de la Guerre 14-18, cette rétrospective est l’occasion de se pencher sur les questions de ravitaillement et d’alimentation au front et à l’arrière.

Comment mangeaient-ils ? Avec quels ustensiles ? Comment étaient-ils ravitaillés ? C’est ce que nous dévoile l’exposition temporaire du Musée de la Résistance de Limoges pour mieux saisir le quotidien des soldats français et allemands pendant la Grande Guerre. Le repas était un moment privilégié de pause dans la vie des soldats, peut-être le seul moment où ils étaient véritablement heureux d’après le commissaire de l’exposition Nicolas-Jean Brehon.

Ce parcours documentaire, sous la forme de 40 panneaux thématiques, propose de suivre le repas du poilu, de l’approvisionnement jusqu’à la gamelle (le ravitaillement, le matériel et les hommes, l’alimentation du soldat, le repas au front, les repas à l’arrière, la place des femmes et la propagande alimentaire). Ce sont près de 250 photographies françaises, allemandes et britanniques accompagnées de textes tirés de lettres et carnets de combattants.

Peu de diversité et une alimentation sommaire

En première ligne, les soldats se contentent de manger de la soupe, du pain rassis, de la viande parfois (mais souvent avariée) et une gourde remplie d’eau. À l’arrière, les repas sont plus conviviaux. Les pratiques varient aussi selon le pays : les Allemands acheminaient l’eau minérale jusque dans les tranchées alors que les Français, eux, n’en avaient pas à disposition. Une pratique demeure commune aux deux camps : celle de toujours faire croire aux soldats que le camp adverse ne mange pas à sa faim et s’affaiblit, pour entretenir l’effort de guerre.

L’occasion de découvrir des métiers souvent oubliés et pourtant indispensables à la survie des soldats, comme les popotiers.

 

Équipement du soldat français en 1917 (© IWM REF Q50382)

 

 


Exposition « Nourrir au front »
jusqu’au 21 mai 2019

Musée de la Résistance
7, rue Neuve-Saint-Etienne
87000 Limoges

Site internet : http://www.resistance-massif-central.fr/site/muse-de-la-rsistance-de-limoges

Laissez votre commentaire

Il vous reste

2 articles à lire

M'abonner à