fbpx

Idir Ghanes : « Concernant le pouvoir d’achat, il y a des décisions qu’on peut prendre tout suite »

par

Il a été l’un des gilets jaunes de la première heure. Depuis il est devenu l’une des figures médiatisées du mouvement. Interviewé en « Facebook Live » par Putsch, Idir Ghanes s’exprime sur la fin du grand débat.

Retrouvez des extraits de l’interview et la vidéo intégrale du Gilet Jaune, Idir Ghanes que nous avons reçu dans les locaux de Putsch à l’occasion d’un Facebook Live.

Grand débat national

« Mon regard n’a pas changé depuis l’annonce du Grand Débat. C’est un Grand Blabla. Ils sont entrés en campagne pour les européennes. C’est pour faire du show. Je n’aime pas trop parler des sondages. Mais Emmanuel Macron était au plus bas. Après avoir fait son show à raison de six, sept heures par jours en direct à la télé ou encore des photos avec les sans-abris, il est passé pour un Superman. Avec cette remontée dans les sondages, il pense être plus fort que jamais. Mais il n’y a pas de réponse aux français. S’il voulait le faire, il aurait pu le faire dès le début. »

Pouvoir d’achat

« Il y a des décisions qu’on peut prendre tout suite. On peut instaurer la TVA à taux zéro, sur les produits de première nécessité et l’augmenter sur les produits de luxe. Il n’y a pas de volonté politique de la part du gouvernement. »

Rassemblement des différents courants des Gilets Jaunes

« Nous nous battons tous pour la même noble cause. Il faut mettre de côté les rancunes personnelles. Nous sommes tous descendus dans la rue pour la même cause. Nous avons envie de faire changer les choses dans notre pays. Il faut qu’on soit rassembler. Arrêtons de nous diviser. Monsieur Castaner utilise des flashballs pour nous faire taire. Nous, nous avons notre solidarité et notre gilet jaune. Il est inoffensif mais il peut faire bouger les choses.
Pour ceux d’entre nous qui sont médiatisés, si on n’écoute pas les remontées de la base, on peut donner l’impression de jouer notre carte personnelle. Pour ma part, je suis à l’écoute de ce qu’on me dit sur le terrain pour en parler sur les plateaux TV. Mais je ne suis pas meilleur que les autres parce que je suis médiatisé« .

Pour revoir la vidéo du Facebook live, cliquez sur l’image ci dessous.

 

 


A lire aussi :

* Jérôme Rodrigues : « On va d’abord s’occuper de la France et puis après on s’occupera de l’Europe »
Hayk Shahinyan lance un appel solennel à l’unité des figures médiatiques des Gilets Jaunes pour l’acte 18 à Paris

Laissez votre commentaire

Il vous reste

9 articles à lire

M'abonner à