fbpx

Simon Helloco : « Le cinéma en ligne, c’est une alternative aux salles qui ferment et aux jeunes qui les désertent »

Exclusivité. À l’occasion de la sortie du teaser de la 9ème édition de « MyFrenchFilmFestival », qui se déroulera du 18 janvier au 18 février prochain, Putsch s’est entretenu avec Simon Helloco, co-responsable du festival et en charge de la communication. Chaque année, ce festival propose le meilleur du jeune cinéma francophone depuis une cinquantaine de plateformes en ligne, accessible partout dans le monde.

C’est quoi MyFrenchFilmFestival ? Comment ça marche ?

C’est le 1er festival de cinéma francophone en ligne, organisé par UniFrance (l’association qui promeut le cinéma français à l’étranger, ndlr). Il est disponible sur notre plateforme entièrement dédiée et sur une cinquantaine de plateformes partenaires, partout dans le monde (Itunes, Google, Amazon…etc.). Il a tout d’un festival « normal » avec des films en compétition, des exclusivités, des films de patrimoine, un jury de cinéastes, un public. Sauf qu’il est en ligne. Tout est dématérialisé. Il est donc disponible sur tous les outils numériques (portable, tablette, ordinateur, tv…). Le but, c’est d’amener le cinéma français chez l’internaute. Ce festival est né d’un constat : même si le cinéma français s’exporte bien (la France est le 2èmeexportateur mondial derrière les USA), il y a de moins en moins de salles dans le monde et les jeunes les désertent de plus en plus. Comment faire pour récupérer le public ? Proposer des films qui vont intéresser les jeunes, sur des outils utilisés par les jeunes. Nous voulons faire exister un cinéma français nouveau, frais et différent à destination de ce public-là. Techniquement, l’internaute peut aller sur notre plateforme dédiée s’il veut vivre l’expérience du festival. Il peut aussi se connecter via les plateformes partenaires, en fonction du territoire où il se situe. Le festival est entièrement gratuit en Amérique latine, Russie, Pologne, Roumanie, Afrique et en Inde. Ce sont principalement des pays où il n’y a pas une véritable habitude d’achat de films en ligne. Pour tous les autres territoires, les films sont à 1,99 euros. C’est 7,99 euros pour un accès total à l’ensemble …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

7,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

1 articles offerts.

M'abonner à