Mohamed Bajrafil :« Nous avons inventé une religion faite d’une ribambelle d’interdits qui n’existaient pas au temps du Prophète»

Mohamed Bajrafil, théologien, linguiste et iman, considéré comme l’une des figures d’un islam progressiste évoque avec nous les grands enjeux de l’Islam en France, la laïcité ainsi que les difficultés propres à l’interprétation du Coran. Mohamed Bajrafil a souhaité dans cet ouvrage s’adresser aux jeunes musulmans de France et combattre «une pratique de plus en plus bigote et illogique de la part de certains musulmans»

Quelle est la genèse de ce livre, Mohamed Bajrafil ? Et qu’est ce qui vous a poussé à l’écrire ?
Dans nombre de mes écrits (posts, articles), comme dans mon quotidien, j’essaie d’expliquer à mes coreligionnaires que toute pratique dépourvue de logique ne peut être qu’erronée car l’islam, comme toute religion, n’a pas pour vocation de permettre à Dieu de faire souffrir les humains. Mais, bien au contraire. Voyant la pratique de certains, notamment des gens revenant à la pratique ou la commençant, devenir de plus en plus bigote, illogique donc, l’idée de commettre un livre qui réponde en détail aux contradictions dans lesquelles nagent ceux qui l’adoptent s’est imposée à moi, comme une évidence.

Pourquoi s’adresser aux jeunes français musulman ? Et pas aux musulmans en général ?
Comme je le dis dans l’introduction, cette adresse aurait pu être celle de tous les musulmans du monde, voire de tous les hommes, tant le monde est villagisé et les jeunes se ressemblent. Le non-musulman qui le lira aura l’occasion de réaliser combien l’islam, religion de Dieu fait appel à la raison et sert à servir l’homme et combien la bigoterie de certains en fait quelque chose d’invivable, ressemblant à une somme d’interdits. Mais, l’intérêt d’interpeller le jeune musulman directement vient de ce que l’islam est notre religion commune, que j’ai la chance d’apprendre et de pratiquer depuis ma plus tendre enfance, jusqu’à nos jours, ce qui fait de moi un grand frère, un oncle ou même un père pour ce jeune, dont cette religion fait partie de l’identité, et que parce qu’il ne la connait, hélas, pas bien, la pratique mal en en faisant quelque chose de complètement déraisonnable, qui le coupe de son temps et de son pays, qu’est la France.

« Le non-musulman qui le lira aura l’occasion de réaliser combien l’islam, religion de Dieu fait appel à la raison et sert à servir l’homme et combien la …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre spéciale]

3,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous devez vous abonner pour lire cet article.

M'abonner à