Un espion français lâché en territoire hostile

par
Partagez l'article !

Au sortir de la première guerre mondiale, la France panse ses plaies et elles sont profondes : 1,4 million de soldats tués auxquels s’ajoutent 210000 victimes civiles, 1 million d’invalides.

C’est dans ce contexte que s’inscrit le roman d’Antoine Rault. Son héros se trouve dans un hôpital militaire indemne physiquement « pas le moindre petit éclat d’obus, pas de bobo » mais …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à