Élisabeth Bauchet-Bouhlal

Élisabeth Bauchet-Bouhlal : « La culture apporte un supplément d’âme »

Partagez l'article !

Élisabeth Bauchet-Bouhlal, la directrice du Es Saadi Marrakech Resort est avant tout une femme de culture qui soutient l’art, en particulier le Festival du Livre de Marrakech. Entrepreneuse d’avant-garde, elle a pris la suite de son père qui avait ouvert le Casino de Marrakech en 1952 et construit l’Hôtel Es Saadi dans les années 60. Sont venus s’ajouter par la suite Le Palace Es Saadi et une dizaine de villas.

Partagez l'article !

En décembre dernier, le restaurant Othello est venu apporter une note vénitienne et raffinée à l’offre gastronomique du Resort. Pas moins de 850 personnes, dont certaines depuis plus de trente ans dans la maison, œuvrent pour faire du Es Saadi un lieu à part où l’on rêve de revenir. Élisabeth Bauchet-Bouhlal nous raconte l’histoire de ce domaine emblématique de Marrakech.

Quelle est l’histoire de ce lieu mythique où sont même descendus les Rolling Stones ?
Dans les années cinquante, juste après la guerre, mon père, Jean Bauchet, était propriétaire du Moulin Rouge à Paris et dirigeait le Lido. Le soir, au Lido, il avait l’occasion de rencontrer, de temps en temps, le Glaoui, le pacha de Marrakech. Quand le Glaoui venait à Paris, il descendait dans un hôtel sur les Champs Elysées, à côté du Lido. Lors des conversations avec mon père, il insistait beaucoup pour qu’il vienne à Marrakech, lui disant : « Vous verrez, ma ville est merveilleuse, très ensoleillée, vous y trouverez sûrement beaucoup à faire, elle vous attend ». De guerre lasse, mon père a fini par accepter son invitation. Ce fût un coup de cœur. A Marrakech, le Glaoui lui …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à