Festival des Etonnants Voyageurs : Saint Malo tentera de refaire le monde

par

«  Refaire le monde » telle est l’idée développée par Michel Le Bris pour cette nouvelle édition du Festival des Étonnants Voyageurs qui se déroulera à Saint Malo du 19 au 21 mai.

Comme chaque année, des grands thèmes constitueront l’armature culturelle et intellectuelle du célèbre festival de Saint-Malo : « habiter un monde en mouvement », «  L’invention du futur », « Puissance de l’imaginaire », ou encore la « puissance des mythes ».
Des champs de réflexion aussi larges que riches seront donc proposés aux festivaliers, amoureux des lettres et passionnés de voyages. De très nombreux auteurs et éditeurs seront présents pendant toute la durée du festival.

Mais le Festival des Étonnants Voyageurs repose sur les convictions de son grand ordonnateur Michel Le Bris qui écrit dans son éditorial « Fin des utopies, répète-t-on à l’envi : ne nous ont-elles pas coûté trop cher ? Et nous voilà priés, du coup, de s’accommoder de l’ordre des choses, en fermant les yeux sur ce qui nous était pourtant des valeurs essentielles. Triomphe de l’individualisme cynique, chacun pour soi, en somme. Mais peut-on vivre sans espérance ? Peut-on vivre sans « faire monde », sans « faire société » avec les autres ? Cela, jusqu’ici, s’appelle la guerre. » Voilà qui est dit.
Le Festival, par sa programmation, essaiera de répondre à ces questions, guidées par ce fil rouge : « refaire le monde », un brin utopique, mais l’initiative est lancée.

Il sera également question de Mai 68, de la révolution russe de 1917, de la francophonie et de l’édition francophone ou encore des migrants. Le cinéma sera bien entendu à l’honneur avec de très nombreuses projections programmées pendant toute la durée du festival et éparpillées sur cinq sites différents. La liste des films est disponible sur le site du festival.

Nous suivrons cela avec un grand intérêt en espérant que la diversité des invité(e)s du Festival des Étonnants Voyageurs laissera la place aux débats et fera vivre la démocratie sur ces thèmes cruciaux car le pluralisme des voix est le seul terreau fertile pour une réflexion constructive. Mais Michel Le Bris ne semble pas en douter lorsqu’on poursuit la lecture de son éditorial « Anathèmes, injures, petites phrases, calomnies : le degré zéro de la pensée. On ne s’écoute plus : on s’assassine, on s’excommunie, lors même que l’on se proclame laïque, ou athée. Aujourd’hui Médiapart contre Charlie, demain à qui le tour ? Pas une semaine sans qu’éclate une nouvelle affaire et reprenne le lynchage. Que nous ne nous aimons plus, au moins, la chose est claire. Signe d’une perte accélérée de nos repères, des catégories mentales qui pour nous organisaient le monde, et nous voici, tels des naufragés dans la tempête, accrochés au moindre espar flottant à portée de main. Pensées mortes, pensées folles : le vieux monde se meurt. Et l’hystérisation des joutes verbales se multi- plie du sentiment qu’il s’agit d’un dernier sursaut, d’une dernière tentative de nier l’évidence. »

 

Festival des Etonnants Voyageurs de Saint Malo
Festival International du livre & du film
Du 19 au 21 mai 2018 à Saint Malo
24 avenue des Français Libres, 35 000 Rennes
T. 02 99 31 05 74
info@etonnants-voyageurs.com

www.etonnants-voyageurs.com

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à