PAULINE FOUILLET _ LIbrairie livres et Vous

Pauline Fouillet : « Notre librairie va à la découverte des livres dont on ne parle pas »

PUTSCH poursuit son tour des librairies indépendantes, disséminées sur le territoire et dans les milieux ruraux. Plusieurs questions se posent : les enjeux sont-ils les mêmes que les librairies des grandes métropoles ? Le lectorat a-t-il des attentes différentes ? Est-il sensible au calendrier des rentrées littéraires et des promotions dans les médias ? Aujourd’hui, Pauline Fouillet a fondé la Librairie Livres et Vous à Ruffec dans le département de la Charente et nous en dit plus sur son rôle de libraire et du rapport de sa librairie aux lecteurs.

propos recueillis par

Pouvez-vous nous présenter en quelques mots votre librairie ?
J’ai toujours eu envie de créer ma librairie indépendante, un endroit chaleureux pas très grand mais plein de petites surprises et de découvertes dans lequel le client peut se plonger pour ressortir deux heures plus tard avec ce qu’il ne cherchait pas.
Après avoir travaillé dans une maison de presse-librairie sur la commune de Ruffec, je connaissais les intentions des anciens propriétaires pour la partie librairie qu’ils souhaitaient arrêter. J’ai donc décidé de créer « Livres et Vous », une librairie de 50 mètres², riches de romans, d’albums, de documentaires et de petits objets liés à la lecture.

Comment avez-vous choisi de devenir librairie ?
Dans ma vie il y a toujours eu deux passions : le droit et la lecture. Pour une raison que je ne connais pas, j’avais décidé de devenir juriste d’entreprise et, lorsque que j’approcherai de la retraite, j’envisagerai de devenir libraire.
Lorsque en 2010, on m’a découvert un diabète, j’ai décidé que finalement, la vie été faite pour être vécue à fond et qu’il était donc important de faire ce que l’on avait réellement envie de faire ou en tout cas de s’en donner les moyens. C’est pourquoi je suis devenue libraire, puisque les livres me font vibrer et vivre.

Pourriez-vous définir un profil type de vos clients ?
Mes clients sont des lecteurs qui aiment lire et qui aiment partager. Ce sont des lecteurs attachés à la littérature mais pas que. Ce sont également des gens ouverts et qui viennent chercher des auteurs qu’ils ne connaissent pas ou des styles complètement nouveaux.

Dans quel genre se spécialise votre libraire ? Ou y préférez-vous une portée plus généraliste ?
Livres et Vous est une librairie généraliste. Néanmoins, elle a une partie jeunesse conséquente qui représente la moitié de la librairie. Pour la partie adulte, 40 % sont dédiés aux romans. Elle est véritablement une librairie portée sur l’évasion.

Concernant la rentrée littéraire, quelle place a-t-elle dans la vie économique de votre librairie ?
La rentrée littéraire est un événement évidemment très important dans la vie de la librairie. Mais elle n’est pas l’évènement de l’année pour Livres et Vous. Nous sommes dans une petite ville en milieu rural et les lecteurs sont certainement moins engagés dans la rentrée littéraire que la population parisienne ou des grandes métropoles. Cela n’empêche pas qu’ils fassent très attention aux sorties, via notamment l’émission de François Busnel  » La Grande Librairie » ou l’émission Télé Matin qui restent encore importantes sur les préconisations de lectures. Néanmoins, elles ne génèrent pas forcément les grosses ventes de la librairie.
Le fait que je ne sois pas moi-même une accro de la rentrée, incite les clients à ne pas l’être aussi. Ainsi, dans mes meilleures ventes de la rentrée de septembre 2017, on retrouve avant tout mes coups de coeur, dont quelques titres de la rentrée avec en tête « Bakhita » de Véronique Olmi ( Editions Albin Michel), « Le courage qu’il faut aux rivières » d’Emmanuelle Favier ( Editions Albin Michel), un premier roman coup de coeur de la librairie, « Sucre noir » de Miguel Bonnefoy ( Editions Rivage) et «  Le Petit dictionnaire de la joie » de Blanche De Richemont (Editions Philippe Rey) un essai sur le bonheur. Notre librairie engage à la découverte des livres dont on ne parle pas.

Concernant la rentrée littéraire, quelle place a-t-elle dans la vie économique de votre librairie ?
Alors concernant les coups de coeur de la rentrée de janvier, certainement le nouveau livre de Gaëlle Josse  » Une longue impatience » ( Editions Notabilia) !  Elle fait partie des auteurs que j’affectionne beaucoup, femme simple et généreuse, elle offre de véritable moments d’émotions et de découvertes. Encore peu connue parce que discrète, c’est une auteur de talent qui écrit véritablement bien, tout en poésie et qui nous apprend beaucoup sur l’humain et parfois sur l’histoire.
Mon coup de coeur numéro 1 sera pour le deuxième Rita Falk aux éditions Mirobole. Un polar génial, loin des codes de ce que l’on a l’habitude de lire. Nous ne sommes pas dans le dernier roman à suspens qui raconte un meurtre sanglant, au contraire nous évoluons aux côtés d’un enquêteur plutôt incompétent, dans une famille complètement déjantée avec une grand-mère accro aux promotions qui préfère acheter un carrelage atroce à -30% plutôt que d’en prendre un moins cher mais pas en solde. Avec un frère complètement déjanté, libraire de métier, complètement à côté de la plaque, qui se croit très intelligent puisque libraire ! Une équipe de bras cassés, attachants et fantasques, que l’on rêve de rencontrer ! J’apprendrais bien l’allemand pour pouvoir découvrir au plus vite le tome 3.

 

Librairie Livres et vous
19 place des Martyrs
16700 Ruffec
www.livresetvous.com

 

( Crédit Photo D.R )

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à