fbpx

Sport 3.0 : Superstition ou immobilisme ?

par

Par Pascal Baronheid – Certains sports acceptent et même encouragent des méthodes d’entraînement qui tiennent davantage de la superstition que de l’immobilisme. Tous les autres – ils constituent l’écrasante majorité, emboîtent résolument le pas aux nouvelles technologies.

Le livre de P.-Y. Roquefere traite des domaines d’expertise qu’un seul homme doit maîtriser s’il souhaite piloter efficacement un dispositif complet d’ingénierie du sport : modélisation, tests d’évaluation, élaboration de séances musculaires, énergétiques, technico-tactique, planification, suivis statistiques, management et leadership des cellules Performance.
Le coach 3.0 est soucieux d’une approche globale et transversale, favorisée par la porosité entre disciplines sportives.
La méthodologie se taille une large part de l’ouvrage, notamment à travers l’utilisation du dashboard et la maîtrise du data center, outil d’éradication du hasard. La méthode appliquée aux sports individuels et collectifs, le management et le leadership du coach 3.0, sa qualité d’interprétation statistique et sa capacité à prendre des décisions témoignent que, manifestement, l’heure n’est plus à faire du neuf avec du vieux. Il est révolu, le temps où les seconds d’un boxeur arrêtaient le saignement en appliquant du poivre sur l’arcade sourcilière.

« Coach 3.0 », Pierre-Yves Roquefere, @mphora, 29,95 €

Lire aussi dans notre sélection d’ouvrages sportifs :

Cyclisme : Robic, la victoire improbable d’un petit bonhomme

Tour de France : Christian Prudhomme, une main d’acier sur le tour

Marc Madiot : un meneur d’hommes qui ne transige pas avec la discipline

Cyclisme : peloton d’anecdotes sur la Flèche Wallone et Liège-Bastogne-Liège

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à