fbpx

Ecrans britanniques : Nîmes projette du cinéma à l’Anglaise

par

Par Manon Bricard – Le festival « Ecrans britanniques » célèbre cette année sa 20e édition. Du 24 février au 5 mars, ce sont plus de 40 films qui seront projetés à Nîmes.

Plusieurs hommages seront rendus à de grandes figures du cinéma britannique, invitées pour l’occasion. L’un d’eux mettra en lumière Michael Winterbottom, réalisateur à qui l’on doit A Mighty Heart, The Trip et In this World. Pour présenter ses oeuvres, les organisateurs ont choisi la thématique « cinéma britannique, témoin de sa société », fil rouge du cinéma de Winterbottom.

Un hommage sera également rendu au grand acteur britannique Timothy Spall, aperçu notamment dans Le Discours d’un Roi, Mr Turner (pour lequel il a reçu le prix d’interprétation à Cannes) ou dans Harry Potter. Huit des films dans lesquels il a pu jouer seront présentés lors du festival.

Le réalisateur Peter Lord, cinéaste spécialiste de la pâte à modeler (Chicken Run, Wallace et Gromit), a lui reçu carte blanche et a choisi de présenter deux films, Trainspotting (de Danny Boyle) et Jason et les Argonautes. Deux films du documentariste Don Kent, Goodbye Britain ? et Ballade pour une reine seront également projetés. Le studio Aardman sera également mis à l’honneur pour leurs 40 ans d’existence. On lui doit d’ailleurs certains dessins animés réalisés par Peter Lord.

Enfin, les films Waiting for you et Departure seront également présentés en avant-première. Ces deux films ont en effet la particularité d’avoir été tournés en grande partie en Languedoc-Roussillon.

Des rencontres avec tous ces artistes du cinéma anglais, ainsi que des ateliers, seront également organisés.

Ecrans britanniques

Du 24 février au 5 mars à Nîmes
Pour plus de renseignements : www.ecransbritanniques.org

Lire aussi dans nos actualités culturelles à Montpellier :

Occitanie : l’état des lieux du livre et de la littérature

Printemps des Comédiens : un pré-programme appétissant pour cette 31ème édition

Lunel : cinquante films pour une traversée dans le cinéma

Sauramps : « La librairie ne fermera pas » selon Jean-Marie Sevestre

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à