fbpx

Festival du Film Russe de Paris : le cinéma russe en chanson

par

Par Manon Bricard – Les Russes chantent pour cette troisième édition du Festival du Film Russe de Paris. Du 6 au 14 mars 2017, l’événement projettera près de 40 films dans plusieurs cinémas parisiens : le Balzac sur les Champs Elysées, le Grand Action et le Christine 21 au Quartier Latin, ainsi que le Max Linder sur les grands boulevards.

Parmi eux, on trouve des films de patrimoine rarement, voire jamais distribués, mais également des courts-métrages et des longs-métrages inédits, en compétition lors du festival. Le film « Dame de Pique » inaugurera l’événement, et sera présenté par le réalisateur Pavel Lungin.

Le Festival du Film Russe de Paris propose également aux cinéphiles les plus aguerris de découvrir un pan méconnu du cinéma russe : la comédie musicale. Vingt-cinq films musicaux seront projetés, pour un panorama couvrant la période de 1936 à 2015. Parmi ces oeuvres chantées, on peut citer « Ivan Vassilievitch change de profession » (1973), les films de Elgar Riazanov « La nuit de carnaval » (1956) et « La balade du hussard » (1962), ou encore « Le Frère » (1997). Cette rétrospective est également l’occasion de découvrir les oeuvres de Grigori Alexandrov, mais également les voix des acteurs Alissa Freindlich et Andreï Mironov.

Un voyage dans le cinéma russe sera également consacré au thème de la révolution, cent ans après les révoltes de 1917. Sept films seront projetés pour l’occasion et parcourront le cinéma de 1917 à nos jours, entre mémoire et propagande. Un ciné-concert sera également organisé, sur le film « La Grève », le premier long-métrage de Sergueï Eisenstein.

Festival du Film Russe de Paris, « Quand les Russes chantent »

Du 6 au 14 mars 2017
Aux cinémas Le Balzac, Le Grand Action, le Christine 21, le Max Linder, à Paris.
Pour plus de renseignements : www.quandlesrusses.com

Lire aussi dans nos actualités culturelles :

Musée des confluences : une programmation lyonnaise qui vibre au rythme du monde

Printemps du livre de Grenoble : un speedating pour les littéraires

Foire internationale du Livre de Francfort : la France à l’honneur

Les Imaginales : une 16e édition sous le signe du voyage

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à