fbpx

Guillermo Guiz : un humoriste qui a un bon fond

par

Par Mélina Hoffmann – C’est l’histoire d’un Belge… Mais d’un belge très drôle. Et ce n’est pas une blague ! Enfin, les blagues, c’est lui qui les fait cette fois, et autant dire qu’il est plutôt doué dans ce registre. Guillermo Guiz – dont vous aurez la joie de découvrir le vrai patronyme dès le début du spectacle – n’y va pas par 4 chemins.


Ne vous fiez pas trop à son air innocent, à son sympathique accent belge ni au titre de son spectacle, ce journaliste de formation – chroniqueur sur France Inter – tire sur tout ce qui bouge et n’épargne personne, pas même lui, avec une maîtrise parfaite de l’art du stand-up et de la punchline.
Si les thèmes abordés n’ont rien d’original, la qualité de l’écriture, la subtilité du jeu et le capital sympathie de ce Bruxellois que l’on adore détester donnent une réelle consistance à son spectacle.
C’est provocant, incisif, et politiquement incorrect, mais c’est surtout hilarant.
Après l’évocation d’une partie de son enfance non loin du siège social de l’émission Confessions Intimes, Guillermo Guiz nous présente son concept de viol altruiste et nous confie son amour des vieilles un peu poussiéreuses.
Un humour noir, un brin corrosif, auquel Guillermo Guiz ajoute une bonne dose d’absurde et d’auto-dérision qui nous empêche de trop douter de son bon fond.
Si vous n’en êtes pas encore sûr, il saura vous convaincre que l’on peut rire de tout.
Sans aucun doute l’un des meilleurs spectacles de stand-up du moment.

Guillermo Guiz – Le Point Virgule, 75 004 Paris.
Tous les mercredi à 21h15

Lire aussi nos actualités dans Paris Show :

Je danserai pour toi : une histoire de corps et d’âme

Réda Seddiki : un humoriste hors de la pensée unique

Laurent Cussinet : l’équation habile et sans tabou de la masculinité

Pigments : esquisse théâtrale d’une thérapie amoureuse

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à