New York Hot Jazz Festival : 8 heures de Jazz non-stop

par

Par Nicolas Vidal – Pour la quatrième année consécutive, le New York Hot Jazz Festival prend ses quartiers au McKittrick Hotel à New York dans le quartier de Chelsea. Le concept repose sur un marathon de Jazz de 8 heures.

Le choix du lieu n’a rien d’anodin non plus car il est l’antre du spectacle parmi les plus loufoques joué à New York ces dernières années, le Sleep No More *. La programmation est très large avec des propositions musicales tout à fait singulières pour une immersion totale dans l’univers d’un jazz aussi large qu’étendu. On y retrouve notamment l’étoile montante du Jazz vocal, Cecile McLorin Salvant ( lire la chronique de WomanChild ici ) accompagné d’Aaron Diehl, Wycliffe Gordon & Friends, le trio de Frank Fignola, la très franchie Tatiana Eva-Marie & The Avalon Jazz Band ou encore Blind Boy Paxton, The Ghost Train Orchestra ou encore la chanteuse Sasha Masakowski. Entre Jazz, Folk et Hot Jazz, le programme est très appétissant et promet de très bons moments de joie musicale. A faire si vous êtes du côté de New-York le 25 septembre 2016.

( *Pour la petite histoire, le Sleep No More a fait voler tous les codes du théâtre à Manhattan en accueillant les spectateurs et les curieux dans un espace de 9000 mètres carrés répartis sur 5 étages dans le quartier de Chelsea. Ici votre liberté est de vous balader où bon vous semble. Mais vous devez toutefois rester silencieux et porter un masque distribué à l’entrée. Partout des comédiens, des scènes et le jeu vous suit et vous enveloppe – Plus d’informations et réservations ici )

New York Hot Jazz Festival 2016
Dimanche 25 septembre – 16H30/1H00
The McKittrick Hotel
530 W – 27ème Rue
Chelsea – New York

Le site officiel du Festival : www.nyhotjazzfest.com

Réservation en ligne des billets sur : www.nyhotjazzfest.com/tickets/

Lire aussi dans les actualités culturelles :

Théâtre de Nîmes : les femmes mènent la danse

Visa pour l’Image : le photojournalisme entre guerre et paix à Perpignan

Reims Jazz Festival 2016 : sonorités du monde et militantisme jazzy

Gstaad Menuhin Festival & Academy : quand le classique se met au vert

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à