Gstaad Menuhin Festival & Academy : quand le classique se met au vert

par

Par Ludivine Augé – 2016 est une année forte pour les Alpes Suisses qui fêtent la 60ème édition de son festival dédié à la musique classique, Gstaad Menuhin Festival & Academy, et le centenaire de son fondateur, le célèbre violoniste Yehudi Menuhin.

Jusqu’au 3 septembre, et cela depuis le 14 juillet, le paysage grandiose de Gstaad et de ses environs accueillent, dans une atmosphère qui invoque la sérénité, de grands noms de la musique classique. Un total de 75 concerts et dont les prochains continueront à s’installer dans les différentes églises que sont celles de Saanen, de Lauenen ou de Rougemont et dans la Tente du Festival de Gstaad.

Entre tradition et modernité, le Gstaad Menuhin Festival & Academy accueillera pour cette nouvelle édition des artistes aux styles variés tels que Maria João Pires, Roby Lakatos, Sir András Schiff, Patricia Kopatchinskaja, Bryn Terfel, Philippe Jaroussky ou Didier Lockwood.

Les enfants ne sont pas oubliés tant ils constituent un public au centre des préoccupations de Christoph Müller, organisateur du festival depuis 2002. Beethoven4all est ainsi un projet qui clôturera cette 60ème édition du Gstaad Menuhin Festival où des enfants du Canton de Berne s’approprieront la Neuvième symphonie, guidés par des musiciens et des danseurs contemporains. Cette clôture s’accompagnera aussi d’un feu d’artifice en parallèle du concerto composé par le violoniste de jazz Didier Lockwood, spécialement pour l’occasion. Enfin, un « Happy happy birthday Yemudi » sera chanté par 6 virtuoses (dont Gilles Apap et Valeriy Sokolov) sous la direction de Kristian Järvi.

Le 24 août : Jérémy Menuhin et Friends
Le 25 août : Philippe Jaroussky
Le 27 août : Lang Lang
Le 28 août : Anja Harteros et Bryn Terfel accompagné du London Symphony Orchestra
Le 2 septembre : Beethoven 9 et Antonini

Infos pratiques et programme complet :
http://www.gstaadmenuhinfestival.ch/site/fr/

À lire aussi dans L’actualité de la culture :

Le Livre sur la Place : Nancy fait sa rentrée littéraire

Les francophonies en Limousin : quand le français s’internationalise

Le D’Jazz Nevers Festival : déjà 30 ans !

Brazil Festival : la musique brésilienne à l’honneur

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à