fbpx

Lecture : les espoirs et les craintes pour la nouvelle génération

par

Par Leila Haghshenas – À l’approche de l’été, une étude récente du CNL, le Centre national du livre, menée par Ipsos, vient de jeter une nouvelle lumière sur les habitudes de lecture de la nouvelle génération.

Le premier enseignement que l’on tire de cette étude, selon Vincent Monadé, président du Centre national du livre tend à démontrer que « les jeunes aiment lire ». L’étude en question cible les jeunes âgés de 7 à 19 ans et porte sur leur rapport à la lecture.

Lecture : une activité parmi les autres

On entend souvent dire que les jeunes ne lisent plus mais préfèrent plutôt passer du temps devant la télévision, faire du sport ou jouer à des jeux vidéo. L’étude de Ipsos conteste ce cliché profondément enraciné dans notre société. Selon l’étude, 70% des jeunes (3 sur 4) déclarent aimer lire et un tiers se dit même passionné par la lecture. Cependant, les jeunes ne se limitent plus aux format papier et se tournent de plus en plus vers les écrans pour lire. L’étude indique que 19% des jeunes sont des lecteurs de livres numériques. Si la lecture n’arrive pas en tête de la liste des activités favorites des jeunes, elle occuperait une place privilégiée auprès d’un public jeune.

Lecture : le bain culturel parental déterminant dans la pratique de la lecture

De la lecture prescrite dans le cadre scolaire à la lecture dite de loisir, ces différents modes sont étudiés en fonction du sexe et de l’âge des enfants. Toujours selon l’étude du Centre National du Livre, le sexe est l’un des facteurs qui permet de déterminer le taux de lecture, c’est à dire le nombre de livres lus dans le cadre scolaire et pendant le temps des loisirs. En ce qui concerne la lecture dédiée aux goûts personnels, les filles en majorité lisent plus que les garçons. En revanche, la proportion de garçons qui lisent par goût personnel lisent plus de livres que les filles. L’âge des lecteurs compte aussi parmi des éléments qui déterminent l’engouement pour la lecture. L’étude nous apprend, qu’à l’entrée au collège, le nombre de livres lus dans le cadre des loisirs chute fortement, une tendance qui se fait sentir davantage chez les garçons que chez les filles.
L’environnement familial joue également un rôle important en matière de lecture et de la familiarisation de la pratique. L’étude montre que lorsque les parents sont des grands lecteurs et proposent un bain culturel autour du livre, les enfants ont des chances de devenir à leur tour de grands lecteurs

Harry Potter: un livre qui fait l’unanimité auprès des jeunes

Le roman et la bande dessinée sont les deux genres les plus prisés par les jeunes lecteurs. Parmi les romans incontournables, figure la saga à succès d’Harry Potter. La passion qu’éprouvent les jeunes pour cette saga semblent faire une unanimité chez les lecteurs sans distinction de sexe. Selon l’étude qui a portée sur 1500 enfants entre 7 et 19 ans, 6% des lecteurs, filles et garçons inclus ont cité la saga comme leur livre préféré.

La télévision continue de distancer sérieusement le livre

On notera tout de même la polarisation des jeunes autour de la télévision et ce volume horaire édifiant de 7H30 en moyenne de présence hebdomadaire devant le petit écran. L’utilisation des smartphones et des tablettes occupe également un temps très important même chez les plus jeunes. Ainsi, nous sommes en droit de nous en demander si l’intérêt pour le livre et le temps de lecture pourront résister à l’omniprésence des écrans sous toutes leurs formes.

Informations pratiques
Lien vers l’étude complète: http://www.centrenationaldulivre.fr/fichier/p_ressource/8476/ressource_fichier_fr_les.jeunes.et.la.lecture.syntha.se.2016.06.27.ok.pdf
Le site officiel de CNL: http://www.centrenationaldulivre.fr/

À lire aussi dans les actualités culturelles:

Festival d’Avignon 2016 : Le programme du In et la vitalité du Off

Nuits de la Terrasse et Del Catet : festival héraultais pour tous

Père Castor : une exposition au musée de l’illustration jeunesse

Saveurs jazz : le jazz en balade à Segré

CosmoJazz : la musique en altitude à Chamonix

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à