fbpx

L’Ogre et sa Princesse aux petits oignons : un conte aux saveurs magiques

par

Par Leila Haghshenas – « Prince cherche princesse véritable pour participer en duo à un concours culinaire. Les gains (20 000 galons d’or) reviendront au prince, qui s’engage à les reverser à la princesse en guise de dot de mariage si une telle alliance lui convenait. » Voici la petite annonce parue dans La Gazette du Monde Enchanté.

Ventrerond, l’ogre qui tombe amoureux d’une princesse

L’ogre Ventrerond, qui en est l’auteur, rencontre alors la princesse Finefleur de Sel, une créature délicieuse et délicate qui « sent un mélange de pelures d’oignons et de fleurs des champs, sucrée et un peu aigre à la fois ». Ventrerond, ne s’est jamais senti ni heureux ni malheureux. Lui qui cherchait désespérément une princesse pour sa recette magique de « filet de princesse » qu’il comptait préparer lors du concours annuel de gastronomie ogresque – tombe contre toute attente sous le charme de la belle. Ventrerond réussira-t-il à préparer son plat magique au goût de princesse ou succombera-t-il à FineFleur de Sel ? Comment la princesse réagira-t-elle, en découvrant que l’ogre voulait en faire l’ingrédient principal de son plat ?

L’ogre et sa Princesse aux petits oignons contient tout ce qu’il faut de suspense, de rebondissements et de rire pour donner à ce roman jeunesse des saveurs magiques.

L’Ogre et sa Princesse aux petits oignons
Éditions Didier Jeunesse
Auteur(e) : Sabrina Inghilterra
Illustrations : Sophie Chaussade
12.00 €
8-12 ans
Lien vers le site :www.didier-jeunesse.com/age/8/

À lire aussi dans les contes:

Le Petit Barbare : récit homérique entre rêve et réalité

Editions Usborne : Les mille et une nuits illustrées

Attention! Patatra va vous changer en crapaud!

Un conte où tout est question de fortune

Un conte tout en haut de la cordillère des Andes

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à