La grenouille avait raison : les abysses créatifs de James Thierrée

par
Partagez l'article !

Par Romain Rougé – Nouvelle création de James Thierrée, La grenouille avait raison était présentée au 30ème Printemps des Comédiens de Montpellier. Un spectacle à l’envers du naturel, hypnotisant. Tout comme son titre, l’œuvre scénique de James Thierrée restera énigmatique.

Partagez l'article !

L’important ici n’est pas tant de comprendre, mais bien de ressentir les effluves d’une représentation rocambolesque. Le rideau écarlate s’ouvre dans une sonorité de braise avant de filer dans la pénombre comme une vague. L’écume de cette dernière est la scène. Apparaît une fratrie mystérieuse et un décor sibyllin sur lequel plane une entité d’acier géante. Certains y verront un nénuphar robotisé, d’autres une soucoupe aux corolles …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à