fbpx

Festival des jeux du théâtre de Sarlat : Une 65ème édition éclectique

par

Par Jonathan Rodriguez – Le Festival des Jeux du Théâtre de Sarlat – le plus ancien après Avignon et qui compte parmi les plus renommés de France – présentera sa 65ème édition du 18 juillet au 3 août.

Du répertoire classique aux oeuvres plus contemporaines, le festival a montré son attachement à la diversité théâtrale. Cet été encore, l’équipe du festival continue de proposer un programme diversifié et éclectique pendant deux semaines, avec une carte-blanche au metteur en scène Jean-Paul Tribout. Au final ce sont 18 spectacles, une lecture et des rencontres-débats qui se dérouleront sur les différentes scènes en plein air de la ville. Les quatre lieux mythiques de Sarlat, la Place de la Liberté, le Jardin des Enfeus, l’Abbaye Sainte-Claire et le Jardin du Plantier seront aménagés pour accueillir les 7000 spectateurs annuels.

Un programme éclectique propre au Festival des jeux du théâtre de Sarlat

Durant les 15 jours, et ce tous les matins à 11 heures, des rencontres seront organisées avec des débats, animés par Jean-Paul Tribout, pour favoriser l’échange entre les différents acteurs de ce festival, comédiens, auteurs, metteurs en scène, journalistes et public. Le lundi 18 juillet, Mec ! d’après les mots d’Alain Leprest, de et avec Philippe Torreton, ouvrira le festival avec un spectacle poétique et musical.

Des adaptions de Molière aux nouvelles pièces contemporaines, Sarlat vibrera aux joutes verbales et autres douceurs musicales, à la magie du théâtre tout simplement.

Informations pratiques :

Programme : http://www.festival-theatre-sarlat.com/index.php?perma=Programme
Tarifs : http://www.festival-theatre-sarlat.com/index.php?perma=Reservation
Site internet : http://www.festival-theatre-sarlat.com/

Crédit photo homepage : Francis Michel

À lire aussi dans les actus culturelles :

Jazz in Marciac : le prestigieux festival de Jazz se dévoile pour 2016

Jazz à Sète : La rencontre Jazz et Hip-hop pour l’édition 2016

Exposition 30 Printemps : la rétrospective sur le Printemps des Comédiens

FIRN : Frontignan, place forte du roman noir

Laissez votre commentaire

Il vous reste

2 articles à lire

M'abonner à