fbpx

L’eau de Laya : un conte merveilleux sur la diversité du monde

par

Par Léopoldine Deriot – Salem et Laya, potiers, vivent sur une colline lointaine brodée d’oliviers. Mais depuis quelques temps, la vallée est asséchée, et la rivière qui reflétait les cigognes ne coule plus. Salem décide alors de partir avec son âne espiègle à travers les contrées, à la recherche d’eau et d’argile. Cet album aux allures de conte merveilleux rend un bel hommage à la création. Michaël El Fathi a travaillé des assemblages de tissus pour illustrer cette histoire magique et colorée. Une fable qui éveille les esprits et fait réfléchir sur la diversité du monde, où le lecteur entre doucement dans un rêve.

L’eau de Layla – Mickaël El Fathi
Editions Motus – 13€ – 44 pages

A lire aussi dans livres jeunesse :

Sélection Jeunesse : Robin des Bois et Notre Terre au programme

Alors ça mord : plongée dans un conte léger et humoristique

Maaron : un super-héros touchant face au deuil

Le Petit Barbare : récit homérique entre rêve et réalité

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à