fbpx

Festival du journalisme vivant : l’info en chair et en os à Couthures

par

Par Romain Rougé – Les ateliers de Couthures lancent la 1ère édition du festival international du journalisme vivant. Organisé les 29, 30 et 31 juillet 2016, l’événement a été pensé par les revues XXI et 6Mois, avec la participation de l’hebdomadaire italien Internazionale, le magazine allemand Reportagen et le mensuel américain Harper’s Magazine. L’objectif affiché est de proposer une manifestation qui ne ressemble à aucune autre.

« L’information a de la chair, des couleurs, des émotions ». C’est en partant de ce postulat que les équipes de journalistes de XXI et 6Mois ont décidé d’organiser ce grand festival. Sous la dénomination Les Ateliers de Couthures, l’événement « rêve de rassembler une rédaction, ses lecteurs et ses sujets vivants ». Cette notion de partage revendiquée, il faut savoir que Couthures a son importance : Philippe Chaffanjon, ancien directeur de France info et de France Bleu, un des premiers soutiens des deux revues, est originaire de ce village du Lot-et-Garonne.

« Concrètement, d’anciens séchoirs à tabac, mis à disposition par les habitants de Couthures, vont être reconvertis en ateliers », précisent les organisateurs. Pendant trois jours, chaque séchoir sera thématisé et abordé sous différents angles : des récits de journalistes, des témoignages de spécialistes ou d’acteurs concernés, des expositions de photo-reportages ou encore des spectacles.

Comme avant-goût du programme, l’équipe du festival annonce d’ores et déjà quelques temps forts. Parmi eux, le témoignage d’Irène Frachton, médecin et auteur de Mediator 150 mg, combien de morts ? dont la sortie a provoqué l’ire des laboratoires Servier. Une rencontre avec Art Spiegelman et Françoise Mouly est également prévue : mariés dans la vie, l’un des plus grands dessinateurs de roman graphique et la directrice artistique du New Yorker parleront de leur travail graphique dans la presse américaine.
Autre rencontre qui souligne la vocation internationale du festival, celle avec Abbas, photographe iranien et membre de l’agence magnum. Ce dernier a couvert la révolution islamique de 1979 : il racontera l’avènement d’un régime qui a survécu à toutes les crises. Côté exposition, le photographe Alain Laboile, célèbre pour capturer les minois de ses six enfants, présentera son oeuvre.

Un programme bien en chair qui s’affine de jour en jour, parallèlement à la démarche d’une campagne de financement. Cette dernière a été lancée via le site internet Ulule : tout un chacun peut participer jusqu’à la fin du mois avril pour atteindre l’objectif fixé.

Entre singularité, partage et rassemblement, ce premier festival du journalisme vivant s’annonce comme un des événements de l’été 2016.

Festival international du journalisme vivant
Les ateliers de Couthures
Les 29, 30 et 31 juillet 2016
Coutures-sur-Garonne (47)

Informations supplémentaires sur le site internet : www.les-ateliers-de-couthures.fr

A lire aussi dans L’actualité de la culture :

Festival Koa Jazz : Montpellier sous le rythme du jazz

Foire du Livre : une 33e édition sous le signe du voyage

FiestASète 2016 : les musiques du monde migrent à Sète

Rock’n’Toque : l’alliance réussie de la gastronomie et du rock

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à