fbpx

Saint-Malo : embarcation pour Etonnants Voyageurs 2016

par

Par Romain Rougé – Festival international du livre et du film, Etonnants Voyageurs, se déroulera les 14, 15 et 16 mai 2016 à Saint-Malo. Durant trois jours pour les festivaliers, l’événement sera comme une boussole qui les conduira aux confins des arts des mots et de l’image.

S’embarquer dans Etonnants Voyageurs à quelque chose d’homérique tant la manifestation ressemble à une odyssée. « La dimension poétique de l’être humain face aux idéologues : là est le véritable clivage, dans les débats qui font rage », annonce Michel Le Bris, directeur du festival, pour justifier une programmation en lien avec l’actualité. « Faire le point, donner à voir, faire entendre des écrivains et des artistes », ajoute-t-il. Ces derniers débarqueront du Maghreb, du Moyen-Orient, de la Turquie, d’Amérique ou de la Caraïbe.

Des auteurs contemporains confrontés aux mythes littéraires que sont Cervantès et Shakespeare, « qui incarnent une certaine idée de l’Europe », expliquent les organisateurs. L’anniversaire des 400 ans de la mort de Shakespeare sera aussi l’occasion de revenir sur son oeuvre.

Quatre grandes thématiques parcourront ainsi le festival : « Les écrivains et artistes dans le chaos du monde », « Où en sommes-nous ? », « L’Amérique dans tous ses états », « Caraïbes nouvelles vagues » et « Les pouvoirs de la littérature ». Des sujets proposés pour relier les pays et les êtres humains entre eux, à travers des oeuvres.

Etonnants Voyageurs, ce sera aussi des soirées dédiées au théâtre, au spectacle poésie et aux musiques du monde. Un melting-pot culturel qui ravira pour sûr les festivaliers globe-trotteurs.

Festival Etonnants Voyageurs
Les 14, 15 et 16 mai 2016
Saint-Malo, Ille-et-Vilaine (35)

Programmation complète sur le site internet : www.etonnants-voyageurs.com

A lire aussi dans L’actualité de la culture :

Festival America : La littérature américaine à l’honneur

Jazzdor Strasbourg-Berlin : 10 ans de jazz français en Allemagne

Centre Pompidou-Metz : Musicircus illumine le musée

Festival d’Angoulême : Jacques Renard à la rescousse de la BD

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à