fbpx

César doit mourir : Shakespeare monté en prison par les frères Taviani

par

Par Léopoldine Deriot – Nous avons assisté à la projection-débat de César doit mourir des frères Taviani, dans le cadre du programme « A Year with Shakespeare!». Cette année, le plus célèbre auteur de littérature anglaise est à l’honneur pour les 400 ans de sa disparition. Le film au genre inclassable est considéré comme une adaptation de Jules César, tragédie Shakespearienne. Est-ce un documentaire sur la prison, une fiction, du théâtre filmé? Cette oeuvre hybride peut être qualifié de « docufiction ».

Dans la prison de Rebibbia, à Rome, les détenus montent une pièce de théâtre. Une fois le spectacle terminé, les acteurs ôtent leurs costumes et redeviennent des condamnés. Les frères Taviani ont filmé tous les préparatifs de la pièce: le choix des acteurs et les répétitions du texte. Point fort du film : les acteurs sont de vrais prisonniers. Le scénario joue continuellement avec les frontières de la fiction et du réel. Attribuer des rôles d’assassins à de véritables tueurs est un parti-pris intense. Le passé des condamnés se confond avec le scénario de la pièce et laisse planer le doute.

À plus de 80 ans chacun, les scénaristes italiens, plusieurs fois récompensés, ont derrière eux une carrière imposante : 40 ans de services pour le 7ème art et 21 films au compteur. Une passion fougueuse anime les frères Taviani, qui ont consacré toute leur vie à l’art. « Le cinéma est ma vie, parce que sinon je serais seulement un fantôme et tous les rapports avec les autres se dissoudraient dans le brouillard. » confesse Vittorio Taviani. L’art libérateur, l’art comme mantra de toute une existence: c’est aussi la leçon que nous donne César doit mourir. Le message est lisible, intense et complètement encré dans les 1h15 du film.

César doit Mourir, film de Paolo et Vittorio Taviani

Avec Salvatore Striano, Cosimo Rega, Giovanni Arcuri, Fabio Cavalli, Antonio Frasca, Juan Dario Bonetti

Projection au Diagonal Montpellier

A lire aussi dans Cinéma :

Grimsby : un cocktail outrageusement comique !

Good Luck Algeria : Une comédie familiale sur la double nationalité

Le cœur régulier : un pèlerinage nippon vers la paix intérieure

Will Smith : seul contre tous dans une investigation scientifique

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à