fbpx

Montpellier Danse : les artistes face au pouvoir

par

Par Tyfenn Corvellec – La 36ème édition du festival international Montpellier danse aura lieu du 23 juin au 9 juillet 2016 à Montpellier. Cette année, près de trente troupes venant de pays méditerranéens comme la Tunisie, la Turquie, Marrakech, le Liban ou Israël, seront présentes pour le plus grand plaisir des fans de danse.

Le festival de cette année a pour thématique « Les artistes face au pouvoir ». Un sujet parfaitement illustré par le documentaire sur le peintre et sculpteur iranien Bahman Mohassess, « Fifi hurle de joie » de Mitra Farahani, qui sera projeté à l’Agora, au Centre Rabelais, et dans les médiathèques de la Métropole.
Montpellier Danse a néanmoins une résonance différente que lors des autres éditions. Philippe Saurel, ainsi que Michel Miaille et Jean-Paul Montanari s’accordent à dire que les artistes présents, seront là pour nous montrer leurs réponses face au terrorisme et au chaos. « Venir au festival, est un acte qui a des qualités militantes » ajoute le président de l’événement, Michel Miaille.
L’ouverture se fera le jeudi 23 juin à la patinoire d’Odysseum. Le groupe « Le patin libre » composé de cinq patineurs, présentera au public de la danse contemporaine sur glace à 16h.

De son côté, Emanuel Gat, l’un des chorégraphes les plus en vue de sa génération, occupera les rues et les places de la ville avec une dizaine de danseurs originaires de Montpellier et de la région. Ils produiront notamment dans le parc du château de Pignan le dimanche 3 juillet à 11h.
L’Agora abritera l’oeuvre « Inside » de Dimitris Papaioannou, le lundi 4 et le mardi 5 juillet de 11h à 17h. L’entrée sera libre pour assister à cette installation vidéo qui s’apparente à une pièce de théâtre à grande échelle.
Pour finir, le Corum recevra les vendredi 8 et samedi 9 juillet à 20h le danseur et chorégraphe de flamenco Andrés Marin et les danseurs de la compagnie de Kader Attou. Ils proposeront aux spectateurs un voyage dans une Inde interprétée avec un regard contemporain, dans lequel s’immisce le hip-hop des danseurs. Avec eux, la tradition devient le moteur de la modernité.
Nacera Belaza, Danya Hammoud ou encore Lia Rodrigues, mettront en avant l’importance des femmes dans ce festival, qui comptera plus de 40% de présence féminine en 2016.

Festival International Montpellier Danse
Du 23 juin au 9 juillet 2016
Tout le programme sur www.montpellierdanse.com
Renseignements : 0 800 600 740
(Crédits photos : DR)

Lire aussi :

Festival Tropisme : mieux comprendre le numérique à Montpellier

ZAT : faire vivre Montpellier autrement en 2016

Comédie du livre : l’Italie à l’honneur à Montpellier

Cinemed : Aurélie Filippetti prend les rênes

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à