fbpx

Etienne de Montety : les billets du Figaro qui résistent au temps

par

Par Pascal Baronheid – Etienne de Montety écrit pour Le Figaro des billets quotidiens qui « résisteront au temps ». « Ils se présentent pourtant avec une double modestie » assure dans sa préface Philippe Delerm, directeur de la collection Le Goût des mots. La première gorgée de louanges et autres plaisirs impartiaux.

Montety dirige par ailleurs le supplément littéraire du même Figaro ; c’est dire si son terrain d’aventure est vaste, pour épingler les mots qui surgissent au gré de l’actualité, nationale ou internationale, s’en amuser, en extraire la substantifique saveur avec, bon sang bleu ne peut mentir, une dilection pour les bénéficiaires de gauche. Ce n’est pas Manuel Valls qui nous contredira. D’Amazon (fleuve qui coule, notamment les librairies) à Vagin (organe de promotion), en passant par grexit, selfie, FIFA, karaoké (scène où Christiane Taubira peut chanter faux), un alignement devant un pacifique peloton d’exécution rappelant les « revues » des carnavals rhénans.

Billets du Figaro, l’actualité au fil des mots

Etienne de Montety

Collection Le Goût des mots, Points P4259, 7 €

A lire aussi dans Hors des sentiers battus :

Bernard Fripiat : l’ortographe sous toutes ses coutures

Mes sincères condoléances: quand la mort et le rire font bon ménage

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à