fbpx

ZAT : faire vivre Montpellier autrement en 2016

par

Par BSC NEWS* – Spectacles vivants, arts visuels, street art, créations partagées, la ZAT est un événement montpelliérain né il y a dix ans, qui mobilise entre vingt et cents artistes par édition. Il a pour particularité de diversifier les quartiers chaque année et de mettre la ville en récit. Il s’inspire des lieux et de leur histoire pour se construire autour. Après Antigone en 2010 ou Port Mariane en 2011, place aux quartiers historiques du centre-ville. Cette année, la ZAT se déroulera à Figuerolles et la musique sera à l’honneur dans toute sa diversité du 9 au 10 avril 2016. L’occasion de déambuler dans les rues et les lieux connus des habitants, pour découvrir une soixantaine de rendez-vous artisitiques. Exceptionnellement, un grand rideau de théâtre rouge marquera l’entrée du quartier.

Selon Pierre Sauvageot, directeur artistique, cette dixième ZAT est « une manière contemporaine de regarder l’espace public, un territoire d’expérimentation ». Pour lui, la découverte et la curiosité seront les moteurs de l’événement organisé dans le quartier de Figuerolles, souhaitant que le public s’approprie les lieux et les représentations : « Si c’était moi, il n’y aurait pas de programme ! », plaisante-t-il. Une programmation toute en « -ade » (promenade, balconnade, régalade…) qui ravira amateurs comme néophytes.

Trois temps forts ponctueront cette ZAT Figuerolles. En premier lieu la nuit de la Guirlande durant laquelle le public pourra parcourir le parc du même nom « comme s’il entrait à l’intérieur d’un orchestre », explique Pierre Sauvageot. Lors de cette soirée programmée le 9 avril, une cinquantaine d’artistes noctambules jouera devant les promeneurs : ils liront – ou pas – des partitions, des textes, discuteront avec les auditeurs, et partageront leur art. Des univers musicaux et sonores qui se mêleront sans jamais se heurter. Ce sera la promenade.

La balconnade, elle, se tiendra rue Tour Gayraud, en plein coeur du quartier Figuerolles. Pendant trois heures, onze choeurs de Montpellier feront découvrir leur répertoire « comme si les habitants venaient faire la sérénade aux passants », précise le directeur artistique. Le public « volera » donc de fenêtre en balcon comme « un travelling au cinéma ». Une façon originale de découvrir la pratique collective de la musique : du grégorien au gospel, de la polyphonie occitane aux chansons populaires, des chefs-d’oeuvre classiques aux compositions contemporaines.

Le dimanche midi sera consacré à la régalade : un banquet « en-chanter » ! 300 chanteurs venus de onze choeurs de Montpellier parcoureront les tables dressées pour l’occasion le long de la rue du Faubourg. Mêlés aux auditeurs, les sopranos et les ténors partageront des moments de convivialité avec le public.

Pendant deux jours, d’autres projets artistiques seront proposés. On retrouvera entre autres : le WRZZ cauchemar sonore, la prestation de la chanteuse lyrique Adila Carles, les glissades et les embuscades de 50 danseurs, de mystérieux kaléïdophones, le bal atypique de la compagnie Impérial Orphéon, la partition solo de Tony Thich (compagnie Yann Lheureux), les chants polyphoniques occitans de Lo Barrut, l’installation d’un choeur géant constitué de hauts-parleurs en mouvement, les représentations de l’orchestre national de Montpellier, les structures culturelles de La Friche de Mimi ou encore les portraits musicaux de Jean-François Zygel.

Un programme culturel alléchant qui devrait être affiné dans les jours à venir. Pour Philippe Saurel, maire de Montpellier, « on entrera dans Figuerolles comme dans un théâtre ».

La date et le lieu sont eux, déjà arrêtés : ce sera les 9 et 10 avril 2016 dans le quartier historique de Figuerolles.

ZAT Figuerolles à Montpellier
Tramway ligne 3 – Arrêt Plan Cabane
Samedi 9 avril (15h à 23h) et dimanche 10 avril 2016 (12h30 à 19h30)
Tout le programme : http://zat.montpellier.fr/
La circulation sera interdite aux voitures.

* Article co-écrit par Tyfenn Corvellec et Romain Rougé

A lire aussi dans L’actualité de Montpellier :

Comédie du livre : l’Italie à l’honneur à Montpellier

Cinemed : Aurélie Filippetti prend les rênes

Talaat El Singaby : «La musique pour tous et partout»

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à