fbpx

Alban Bourdy : portrait d’un KisskissBanker

par

Par BSCNEWS – LE BSC NEWS MAGAZINE a lancé en novembre dernier une campagne de crowfunding auprès de vous, lecteurs. Comprenez dans « crowfunding », une demande de fonds afin de continuer à nous développer et vous offrir tous les mois un numéro plus riche, plus fouillé et toujours plus passionnant.

Grâce à vos dons et à votre fidélité, nous avons réussi la campagne de financement lancée sur la plateforme KissKissbankBank et nous avons levé près de 110 % de la somme initiale. Nous souhaitions donc dans ce numéro vous remercier chaleureusement et mettre en avant comme il se doit les principaux lecteurs qui ont contribué avec leurs dons à la réussite de cette campagne. Focus sur nos KissKissBankers !

Ce mois-ci, nous recevons Alban Bourdy qui nous en dit plus sur son don et son initiative pour aider le BSC NEWS Magazine. Vous avez très largement contribué à ce que le BSC News réussisse sa levée de fonds. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs ?
Je m’appelle Alban Bourdy, j’ai 32 ans, je suis écrivain (théâtre, romans, chroniques et témoignages autobiographiques). Diagnostiqué surdoué, mon mode de vie a toujours été en décalage avec les standards conventionnels, je suis un peu nomade et j’évolue dans des milieux artistiques au gré de mes passions. Mon quatrième roman « Autopsy d’un enfoiré » sera publié en janvier 2016, je m’y mets comme souvent en scène dans une intrigue en partie autobiographique qui bascule par moments dans le réalisme magique.

Vous et le crowdfunding : qu’est ce qui vous plait dans cette idée d’aider financièrement de nouveaux projets sur une plateforme comme KisskissBankBank ?
Aider financièrement de nouveaux projets sur une plateforme comme KissKissBankBank est quelque chose de très excitant. C’est un peu comme assister à un accouchement auquel on aurait aidé à préparer des conditions favorables.

Avez vous en la matière des thèmes de prédilection ou souhaitez-vous aider des projets qui vous paraissent intéressants quelque soit le domaine ?
J’aime investir dans des projets artistiques innovants et de qualité. L’art est mon domaine de prédilection. Mais j’aime la démarche d’encourager les financements alternatifs et si un projet me semble intéressant, peu importe sa nature il peut remporter mon adhésion.

Quand et comment avez-vous découvert le BSC NEWS Magazine ?
J’ai découvert le BSC NEWS Magazine il y a deux ans et demi via une publicité sur internet.

Qu’est ce qui vous a attiré dans notre magazine en tant que lecteur ?
Ce qui m’a attiré en premier lieu, ce sont les couvertures (toujours de belles œuvres artistiques colorées et inspirées, avec une griffe originale et attractive). Puis, ensuite le contenu ainsi que les domaines qui y sont abordés me passionnent : la littérature, le théâtre, le jazz, la pensée, le Beau…

Quelles ont été vos principales motivations pour aider financièrement le Bsc News sur Kisskissbankbank ?
Mon amour pour l’esprit du BSC News Magazine.

Si vous deviez tenter de convaincre nos futurs lecteurs de nous aider, que leur diriez-vous pour les inciter à s’abonner ou à faire un don au BSCNews ?
Je leur dirais que le BSC NEWS Magazine est une œuvre d’art en soi avec une atmosphère, une unité. Le lire, c’est comme lire un bon livre, savourer un mets raffiné ou regarder la toile d’un maître. Et que le contenu est très complet sur a littérature, la culture, les arts et la musique. Que nous avons besoin de ce type de revue qui n’est pas uniquement un support à publicités ou un feuillet non pérenne d’un certain air du temps.

Quel regard portez-vous aujourd’hui sur le crowdfunding ? Pensez-vous que le financement participatif puisse jouer un rôle de plus en plus important dans le financement de nouveaux projets ?
Le crowdfunding est très intéressant. J’aime ce recours à la société citoyenne et participative qui permet de sortir des sentiers battus stériles et des structures frileuses. Je pense que le financement participatif devrait jouer un rôle de plus en plus important dans le financement de nouveaux projets, c’est en tous cas la voie à suivre, celle qui s’impose comme une évidence. Il ne faut pas que ce ne soit qu’un feu de paille qui se dilue dans un marasme mais bel et bien une vraie évolution des comportements. C’est de l’air nouveau et des promesses de lendemains plus créatifs et solidaires.

Votre fol espoir pour le BSC News ?
De le voir un jour à la une des kiosques !

Alban Bourdy – « Chute ascendante» 19,90 euros Editions 7 écrit

Lire aussi dans l’Edition Abonnés :

Une bien mauvaise affaire pour le monde du livre – abonnés

Charb: Zéro intolérance….zéro de conduite!

Leticia Moreno : les belles heures de la musique espagnole

My little Paris : un guide à déguster sans modération

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à