fbpx

Rugby : la passé glorieux et pittoresque du rugby français

par

Par Pascal Baronheid – Pour éloigner les désillusions de la coupe du monde, le rugby français se penche sur un passé souvent glorieux, parfois pittoresque. Comme en 1964, lors de ce match contre la Rhodésie, au cours duquel Jean Gachassin, proprement déculotté par un adversaire, s’offrit une course de près de 100 mètres, « le cul à l’air », pour aller marquer un essai.

Dix années plus tard, le streaking allait faire son apparition Surnommé Peter Pan par l’inoubliable Roger Couderc, eu égard à ses 62 kg pour 1m62, Gachassin allait s’imposer dans un monde où seules les armoires à glace ont droit de cité, se constituant un palmarès hors du commun. On le découvre dans l’album racontant 100 légendes de l’ovalie, entre larmes et sueur, placages et triomphes, coups d’éclat et coups fourrés. Contrairement à trop de footballeurs, les colosses du rugby cultivent encore le sens du fair-play, même si un joueur gallois écopa de quinze mois de prison pour avoir entaillé le visage d’un partenaire. Généreusement illustré, un album de famille, raconté en famille.

« Les 100 histoires de légende du rugby », Gérard Holtz, Julien Holtz, Gründ, 19,95 euros

Lire aussi dans Sport :

Le tennis féminin : l’envers du décor

Sport : de la bonne pratique du triathlon

La ville : une immense salle de sport

Football féminin : un livre référence à découvrir

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à