fbpx

Festival d’Angoulême 2016 : les expos BD à ne pas manquer

par

Par BSC NEWS – La ville d’Angoulême se prépare déjà à recevoir la 43ème édition du Festival International de la bande dessinée qui se tiendra du 28 au 31 janvier 2016. Comme chaque année, le festival sera rythmé par de nombreuses expositions qui mettront à l’honneur des artistes et des dessinateurs célèbres de l’univers de la bande dessinée.

Voici quelques une des expositions à ne pas manquer ( Le programme complet est à retrouver sur le site officiel du festival au bas de l’article ). Cette année, Latsuhiro Otomo est l’invité d’honneur du Festival, c’est d’ailleurs lui qui a pensé et dessiné l’affiche de cette 43ème édition.

Ce sera l’occasion rêvée de redécouvrir Lucky Luke à travers l’exposition « l’Art de Morris » organisée en partenariat avec la Cité Internationale de la bande dessinée et de l’image. Le plus célèbre des cow-boys fêtera cette année ses 70 ans. L’exposition comptera plus de 150 planches et originaux de Morris afin de nous replonger dans nos années Lucky Luke de façon artistique et graphique.
> Exposition visible à la Cité Internationale de la bande dessinée du 28 janvier au 16 septembre 2016 à Angoulême.

Pour la jeunesse, l’exposition Lastman consacrée à la série du même nom qui a remporté en 2015 le prix de la série au FIBD, sera visible dans la quartier jeunesse du Festival. Menée par Balak, Michaël Sanlaville et Bastien Vivès, elle pose la question des frontières de la bande dessinée à la convergence de plusieurs supports que sont les mangas, les jeux vidéos, les séries TV et le cinéma.
> Exposition Lastman : Universe – Quartier Jeunesse – Chais Mangelis

À l’Espace Franquin, cette année, Hugo Prat, l’un des précurseurs pour inoculer la littérature dans la bande dessinée, sera à l’honneur. Le travail du célèbre artiste vénitien sera donc proposé au public qui pourra se délecter de planches originales, de dessins en noir et blanc, d’aquarelles ou encore de couvertures de revues. Le créateur de Corto Maltese sera sans en douter l’une des attractions principales de cette 43ème édition du Festival International de la Bande dessinée.
> Exposition Hugo Pratt : Rencontres et passages – Espace Franquin – Salle Iribe

Le Musée d’Angoulême accueillera, quant à lui, l’exposition Interduck-Duckomenta qui proposera des chef d’oeuvres de l’histoire de l’art, tous représentés par des canards tirés de la bande dessinée américaine. Ce collectif allemand Interduck s’est donné pour spécialité de redéfinir l’art sous la prisme du monde de Disney. Sous l’impulsion de Eckhart Bauer, ces artistes continuent d’alimenter ce mouvement créatif avec de très nombreux dessins dont une centaine seront exposés cette année à Angoulême.
> Musée d’Angoulême – du 28 janvier au 15 mars 2016

Festival international de la bande dessinée
du 28 au 31 janvier 2016
16 000 Angoulême – France

> Le site officiel du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême

Lire aussi :

Angoulême : la sélection officielle du FIBD 2016 dévoilée

Le Prix Edgar Faure : une soirée pas comme les autres pour un Prix pas comme les autres

Les Editions du Caïman : une maison d’édition dans la tourmente

Esperanza Spalding, Wynton Marsalis, Grégory Porter : 3 moments inoubliables en live

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à