fbpx

Snoopy : une pépite de bonheur au cinéma

par

Par Florence Yérémian – Afin de fêter Noël dans la bonne humeur, les Studios Blue Sky sont allés réveiller Snoopy et sa joyeuse tribu de Peanuts: qu’il s’agisse de l’adorable Woodstock, de l’insupportable Lucy ou du poussiéreux Pigpen, tous sont ressortis des oubliettes afin de faire leurs premiers pas au cinéma.

Aux commandes de ce très beau film se trouve Steve Martino et son ingénieuse équipe d’animation. Ensemble, ils ont réussi à recréer en 3D tous les personnages de Schulz tout en conservant le trait si particulier du dessinateur. Au final, cela donne un dessin animé tendre et lumineux qui va, de toute évidence, replonger les parents dans les pages merveilleuses de leurs anciennes BD.
Malgré l’omniprésence de Snoopy, l’histoire tourne d’avantage autour de Charlie Brown : aussi timide que maladroit, Charlie est tombé amoureux d’une jolie rouquine qui lui a fait perdre la tête. Afin de séduire l’élue de son coeur, il va apprendre à danser, devenir élégant et tenter de quitter cette image de « looser » qui lui colle à la peau. De son côté, Snoopy va nous entrainer dans ses rêves de conquêtes en se déguisant en Baron Rouge au volant de son étonnante niche-volante. Avec la décontraction qui le caractérise, ce petit chien blanc se révèlera un as du volant et un ami de choix pour ce bon vieux Charlie Brown.
Grâce à son humour et sa touche de romantisme, ce dessin animé devrait séduire aussi bien les enfants que les parents nostalgiques!

Snoopy ? Une petite pépite de bonheur pour illuminer votre hiver.

Snoopy et les Peanuts
D’après Snoopy by Schulz
Réalisation Steve Martino
20th century Fox & Blue Sky Studios
Sortie nationale: 23 décembre 2015

Lire aussi dans Cinéma :

Joy : un film au faire-valoir insipide

Robert Guédiguian : Une Histoire de fou… et de légitimité

Les nouveaux loups du Web : un documentaire choc sur la vie privée

Beijing Stories: un regard amer sur l’urbanisation de la Chine

Un Docteur Frankenstein divertissant mais sans surprise

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à