Jean-Philippe Toussaint : paradoxes du ballon rond

par
Partagez l'article !

Par Pascal Baronheid – Les gens qui s’intéressent en même temps à Patrick Revelli et Jeff Koons doivent aussi nombreux que les médaillés Inuit aux Jeux Olympiques et que les lecteurs de Patrick Rogiers. Jean-Philippe Toussaint appartient aux premiers.

Partagez l'article !

Il intitule sobrement et fièrement Football un récit publié sous l’improbable maillot des éditions de Minuit. L’esprit et la lettre du ballon rond ne lui sont pas étrangers. Dès 2006, il signait « La mélancolie de Zidane », puis évoquait la Coupe du monde 2002 au Japon pour des médias français, allemand et japonais. Il en injecte les moments …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99‚ā¨*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à