fbpx

Martin Armstrong : Oracle de la finance ou manipulateur de génie ?

par

Par Florence Yérémian – bscnews.fr / Ce film retrace le parcours énigmatique de Martin Armstrong: monté sous la forme d’un documentaire d’une heure et demie, il met directement en scène ce financier américain qui défraya la chronique en prédisant au jour près le krach boursier de 1987, la flambée du Nikkei en 89 et l’effondrement de la Russie.

Né dans le New Jersey, ce numismate chevronné a effectivement réussi à mettre au point un modèle informatique basé sur le nombre Pi lui permettant de pronostiquer l’ensemble des cycles économiques. Grace à l’exactitude de ses analyses, Armstrong s’est forgé une superbe réputation et il est rapidement devenu l’un des conseillers financiers les plus riches et les plus convoités de la planète. Les banquiers de New York n’ont pas attendu longtemps pour l’inviter à rejoindre leur « Club » de manipulateurs mais Armstrong a décliné cette collaboration car il la trouvait trop corrompue. Le FBI et la CIA ont alors fait leur apparition dans sa vie quotidienne pour l’inciter à leur révéler le code source de son programme. Préférant garder le silence, Armstrong a été accusé d’une arnaque à la Ponzi et s’est fait incarcérer pendant 12 ans. Sorti de prison en septembre 2011, il a souhaité soumettre au public sa propre version des faits…

Réalisé par Marcus Vetter et Karin Steinberger, ce long métrage se base essentiellement sur des témoignages et des extraits de conférences. Monté à la façon d’un biopic, il retrace une à une les étapes de la chute de Martin Armstrong et accuse ouvertement la mainmise des banques américaines sur l’Etat ainsi que la corruption extrême de tous les gouvernements. A travers le personnage très controversé d’Armstrong, ces deux cinéastes allemands ont eu le courage d’exposer leur théorie du complot en insistant sur ses conséquences à l’échelle internationale (mort mystérieuse du milliardaire libanais Edmond Safra, démission de Boris Eltsine, soudaine venue au pouvoir de Vladimir Poutine…). Leur plaidoyer est très intéressant mais une analyse plus objective aurait été la bienvenue: leur scénario ne s’appuie, en effet, que sur des interviews de consultants, d’avocats et d’analystes totalement dévoués à la défense de Armstrong. Où sont donc passés les responsables du camp adverse, ceux qui l’ont accusé et mis sous cellule durant plus de dix ans? En tant que témoin-spectateur, l’on aimerait entendre l’argumentation de ces opposants afin de pouvoir nous forger notre propre avis.
Par delà ce discours impartial qui innocente Armstrong de bout en bout, force est de remarquer que ce film-enquête est très bien fait car il nous donne envie d’en savoir d’avantage sur ce trader de génie et particulièrement sur ses analyses cycliques de l’économie: Armstrong base l’ensemble de ses prévisions sur le principe mathématique de la constante Pi qui représente à ses yeux le cycle parfait. Est-il vraiment possible que depuis plus de trente ans, cet autodidacte ait pu créer un modèle infaillible de Confiance Economique lui révélant avec précision les fluctuations internationales de capitaux et les conséquences géopolitiques qui en découlent. D’après ce film, 99 % de ses pronostics se sont avérés exacts jusqu’à présent! N’est-ce-pas simplement une question d’expérience, de bon sens et de connaissance parfaite des marchés boursiers? Martin Armstrong est-il vraiment l’Oracle de la Finance dont parle l’ensemble de la presse économique ou est-il, en fin de compte, un manipulateur hors pair?
Pour ceux qui demeurent sceptiques quant aux prophéties de ce Nosferatu, sachez qu’il a prévu qu’une crise des dettes souveraines devrait éclater dans le monde … ce 1er octobre 2015 ! Affaire à suivre…

L’Oracle (The Forecaster)
Un film de Marcus Vetter et Karin Steinberger
Avec Martin Armstrong dans son propre rôle
Allemagne – 2014 – 93 minutes
Sortie nationale : le 16 septembre 2015

À noter : Martin Armstrong sera présent à l’avant première parisienne de L’Oracle le 13 septembre au Publicis Cinema.

Pour plus de détails, RDV sur Jupiter Films:
http://www.jupiter-films.com/
https://www.facebook.com/Oracle160915?ref=bookmarks

Lire aussi :

La Volante : Nathalie Baye part en Vendetta !

Ant-Man: Un Marvel plein d’humour !

Dior et moi : les prémices d’une collection couture signée Raf Simons

Snoopy : ses débuts au cinéma !

Daddy Cool : le parcours chaotique d’un papa bipolaire

Microbe et Gasoil: les aventures déjantées de deux adolescents en cavale

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à