fbpx

Microbe et Gasoil: les aventures déjantées de deux adolescents en cavale

par

Par Florence Yérémian – bscnews.fr / Après avoir revisité L’Ecume des Jours de Boris Vian, le réalisateur Michel Gondry est de retour avec un film plus personnel. Faisant de nouveau appel à Audrey Tautou, il lui confère un rôle de maman-hippie un brin dépressive, sans pour autant lui offrir le haut de l’affiche. Dans son nouveau long métrage, ce sont, en effet, deux jeunes acteurs qui volent la vedette à Mademoiselle Amélie Poulain: d’un côté, il y a Ange Dargent dans le rôle du petit Daniel, et de l’autre, Théophile Baquet qui incarne avec beaucoup d’audace le personnage de Théo.

Duo de choc complètement à la marge, ces adolescents se rencontrent dans un lycée Versaillais où aucun des deux ne parvient à trouver sa place: bohèmes parmi les bourgeois, Daniel et Théo sont en effet la risée d’un établissement qu’ils ne rêvent que d’abandonner. Fort heureusement, les vacances d’été arrivent à grands pas! Portés par leur amitié naissante et leur inventivité fertile, les deux amis décident communément de partir à l’aventure. Pour ce faire, Théo conçoit une sorte de bicoque à roulettes qui va également leur permettre de fuir la monotonie de leurs familles respectives. Avec un moteur de tondeuse, quatre planches de bois et un couvercle de machine à laver en guise d’hublot, ces joyeux drilles fabriquent donc un mobile home des plus comiques prêt à les emporter sur toutes les routes de France. Au cour de cette insouciante escapade vers la liberté, ils croiseront des gendarmes, échapperont aux griffes de proxénètes asiatiques et finiront leur trajectoire à proximité d’un campement de roms!
Michel Gondry ne s’est pas trompé dans le choix de son amusant tandem. Feignant l’incertitude et la maladresse, Ange Dargent se glisse dans le rôle de « Daniel le microbe » avec beaucoup d’authenticité. Les cheveux longs et la moue taiseuse, son personnage ressemble intentionnellement à une fille et déclenche la honte partout où il passe. Etouffé par le trop d’amour de sa mère qui le trimballe stupidement à ses conférences psychologiques, il a des angoisses métaphysiques qu’il ne parvient pas vraiment à calmer. Entre ses insomnies et ses questionnement soucieux sur les bienfaits de la masturbation, ce gamin en quête d’assurance tente de grandir comme il peut, tout en soupirant après les baisers de la belle Laura (Diane Besnier). A ses côtés, Théo incarne un peu la figure symbolique du grand frère: intelligent et mature, il est, par dessus le marché, le roi de la débrouille. Surnommé Gasoil à cause de sa gueule pleine de cambouis, ce fils d’antiquaire est un artiste dans l’âme et un bricoleur jusqu’au bout des doigts. C’est le talentueux Théophile Baquet qui lui prête ses traits bienveillants.

Ayant déjà joué dans La guerre des boutons de Christophe Barratier, ce jeune acteur possède une belle aisance face à l’objectif et une grande profondeur de jeu. Avec ses cheveux en choucroute et ses saillies philosophiques, il confère beaucoup d’humour et de poésie à son espiègle protagoniste.
Avec leur envie d’indépendance et leur drôle de tacot, ces deux adolescents en cavale nous font un peu penser à une version contemporaine de Tom Sawyer et Huckleberry Finn. Leur aventure abracadabrante offre de très beaux moments de candeur et d’amitié qui sont pour la plupart issus des souvenirs d’enfance de Michel Gondry. Les jeunes spectateurs, mais aussi leurs parents, apprécieront cette folle parenthèse estivale qui montre avec finesse le besoin de rêve et d’indépendance de tous les enfants du monde.

Microbe et Gasoil? Une virée pour la liberté portée par deux fous du volant qui n’attendent pas le nombre des années pour s’approprier l’écran !

Microbe et Gasoil
Un film de Michel Gondry
Avec Ange Dargent, Théophile Baquet, Audrey Tautou, Diane Besnier
Sortie nationale: le 8 juillet 2015 en salles.

Lire aussi :

Tale of Tales: un film baroque, cruel et merveilleux

Franny : un philanthrope en détresse

Nasty Baby : un ovni entre comédie et thriller

The Rose : une anthologie du Rock System à redécouvrir!

Les chaises musicales: une fantaisie tendre et sentimentale

Vice Versa: du très grand Pixar !

La ligne de couleur: un plaidoyer incomplet en faveur de l’intégration

Un Français : Diastème, entre polémique et réussite

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à