fbpx

Ornette Coleman, une vie de passion

par

Par Nicolas Vidal – bscnews.fr / C’est un bel hommage qu’a rendu Francis Marmande, notre confrère du quotidien Le Monde daté du samedi 13 juin 2015* à Ornette Coleman, décédé le 11 juin à New-York. Cet artiste a su associer tout au long de sa vie la passion, la liberté autant que l’indépendance. Cette quête doit nous porter à réfléchir et à apprécier ce pourquoi ce grand musicien a passé son existence.

C’est dans ce sens qu’il me paraît intéressant d’aborder la personnalité riche d’Ornette Coleman qui pourrait à lui seul incarner toute la délicatesse de la passion autant qu’elle peut être un élément de ségrégation. Il est assez intéressant de constater que lorsqu’on se penche sur la définition globale du mot «passion», la connotation est étrangement négative par toute une farandole de termes de cet acabit : irraisonné, violemment, subi, asservi…
Certes, cette déclinaison sémantique a quelque chose de troublant et j’ai la faiblesse de penser que la passion a bien d’autres atouts que les seules souffrances et les destructions de l’individu qui en jouit ( et ne la subit pas).
En l’occurrence, la passion de la musique d’Ornette Coleman lui a permis de traverser les épreuves de la ségrégation, de l’indifférence et d’enjamber avec son seul saxophone le gouffre et les abymes des classes sociales. D’ailleurs, Ornette Coleman semblait accorder plus d’importance aux inégalités de classe qu’au racisme en lui-même. Francis Marmande relate d’ailleurs dans son article les propos du musicien à ce sujet « De toute façon, la ségrégation tenait moins à la couleur de peau qu’à l’argent ».
Ainsi, nous sommes en droit de poser la question de savoir si la passion, ici culturelle, peut nous aider à évoluer et à réussir par son seul biais au lieu de nous enfermer et de nous asservir. Réécoutons pour cela Ornette Coleman.
Ce mois-ci, le BSC NEWS Magazine concentre une nouvelle fois sa passion culturelle à vous faire découvrir une kyrielle de personnalités et d’artistes de tous bords dans ce nouveau numéro qui marquera le début de l’été d’une légèreté estivale mais que nous nous souhaitons culturellement passionnant.

>Lire le BSC NEWS MAGAZINE – Juin 2015 – N°81 en cliquant ici

Lire aussi :

You Tube peut-il sauver le livre ?

La culture et/ou la province ?

Réhabilitons Lucien Jerphagnon

David Carr : la disparition d’une icône de la presse

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à