fbpx

Josyane Savigneau : Philip Roth et sa groupie

par

Par Marc Emile Baronheid –bscnews.fr / Pour qui a apprécié, dans « La Grande Librairie », la substantifique moelle des entretiens entre Philip Roth et François Busnel, toutes les autres évocations sont frappées de modestie. Les rencontres de l’auteur américain et de J. Savigneau, sa groupie de longue date, n’y échappent pas.

Tout de même, Busnel a galamment offert un strapontin à cette coutumière des exercices d’admiration, voire de vénération. Voici que paraît l’intégralité de cette construction, par laquelle Philip Roth permet à sa vestale, entrant chez Gallimard, d’approcher les ors de la République des Lettres. Ce n’est pas rien.
On attend à présent que Mme Savigneau vienne à résipiscence au bénéfice de l’étincelant Angelo Rinaldi. Mais peut-être est-ce la dimension impériale du Corse qui donne de l’urticaire à son opposante, d’autant que le justicier de l’Express n’hésita pas à tailler des croupières au sage du Connecticut, résolu désormais à s’atteler à ne rien faire. AR a écrit à propos de Roth : « le ressassement, chez un créateur, est le gage de sa sincérité ». Une belle occasion, pour Mme Savigneau, de persister et signer. Si elle était une créatrice.

« Avec Philip Roth », Josyane Savigneau, Gallimard, 18,50 euros

Lire aussi :

Christel Noir : « Parce que le bonheur se trouve au bout de nos rêves. »

Lucia Etxebarria : Comment chasser les vampires de notre vie ?

Evelyne Bloch-Dano : une promenade historique de Rousseau à Modiano

Mark Twain : l’écrivain qui ne jurait que par la vente par souscription

David Machado : la vérité est plurielle, seules les interprétations diffèrent

José Luis Peixoto : une magnifique ode à la figure du père

Comme si c’était toi : une romance où tout peut arriver

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à